samedi 28 septembre 2013

se perdre (et ne pas trouver, encore...?)

(berlin, mars 2013)

Il en aura fallu, des promesses non tenues et des désillusions. Des angoisses jamais rassurées qui perdurent, des petits bouts de soi qui se perdent, ici ou là et qu'on ne retrouve jamais.

En fait, je n'en veux plus.

Ne pas savoir... ni partir, ni revenir. Fermer les yeux pour oublier -avec ce petit pincement parce que quand même... c'était chouette!

Si j'ai tellement souvent envie de reprendre mes marques, re-griffonner des histoires dans mes cahiers et ne plus y trouver des excuses plus fausses les unes que les autres sur les silences qui habitent la boîte, je n'ai encore trouvé tout à fait l'énergie. Mais j'y travaille...

En attendant, j'écris en respirant fort le parfum des lasagnes de l'amoureux -il est toujours là!- qu'il prépare patiemment depuis 1 heure... (et dont il ne partagera pas le secret)
Quoi qu'il arrive, je cherche - et j'espère fort m'arrêter bientôt...

3 commentaires:

Marielle a dit…

Il y a de la tristesse dans tes mots alors j'espère que vous allez bien.
Le temps file si vite !! je n'ai pas vu passer l'été.
Je vous embrasse, à bientôt

Camille a dit…

C'est drôle, je suis passée sur votre blog il y a quelques jours, vérifier s'il y avait un nouveau message...Je suis contente que vous reveniez par là, j'espère que tout va bien. Nous saurons vous attendre, prenez votre temps...

La Lilloise a dit…

Heureuse de vous lire à nouveau ! J'espère que vous allez bien... A très bientôt j'espère.