mercredi 23 novembre 2011

l'amoureux, lui cuisine toujours




(parc de la tête d'or, été 2011)

Le dimanche soir, après s'être baladé dans les rues désertées et qu'il a fait si froid, il est toujours celui qui propose un thé en rentrant. Il prépare un joli plateau, les deux tasses du service japonais, la théière offerte pour un anniversaire d'il y a longtemps, maintenant.
Des fois, même, il sort chercher deux belles pâtisseries (une tarte au citron pour moi, pour lui, ça dépend souvent de son humeur) qu'on mange en écoutant les derniers CD qu'il voudrait acheter.

Les soirs où je rentre plus tard (même si c'est rare), la cuisine est toujours allumée, il y fait chaud et le four aussi. En sort, des lasagnes au saumon, du potimarron rôti comme je l'aime, une tarte aux champignons (un délice).

Les fins d'après midi pressées où je n'arrive pas à finir mon travail, il apporte un petit bol de biscuits apéro (qui doivent être les seuls que j'apprécie, au thym et à l'huile d'olive) ou des petits dés de comté, pour m'encourager -ou me faire patienter, selon l'horaire- avant de disparaître pour préparer le dîner. J'adore entrer dans la cuisine pleine de buée, deviner ce que peuvent être ces effluves, découvrir l'assiette si bien dressée. Et goûter.

Les jours où il rêve de hamburger maison.
Ou de pâtes au pesto.
Ou quand le retour du marché  tardif lui donne le courage de faire une soupe simple et parfumée de haricots blancs (tout frais). Ne me dites pas que j'ai de la chance. Je le sais déjà...

PETITE SOUPE DE HARICOTS BLANCS & SAUMON GRILLE AU WASABI
juste pour 2, (fois 9, pour nous)




100g de haricots blancs
1 gousse d'ail
1 feuille de laurier
un filet d'huile d'olive
un peu de lait (facultatif, pour détendre la soupe si besoin)
sel, poivre


2 filets de saumon sans la peau
1c. à soupe de sauce soja
1c. à café de jus de citron
1 filet de sirop d'agave
1c. à café de wasabi
quelques noisettes


Faire bouillir de l'eau. Mettre les haricots blancs dans une casserole, bien les couvrir d'eau bouillante, ajouter l'ail et la feuille de laurier et laisser cuire 30min (si vos haricots sont frais, sinon, se fier aux indications sur le paquet). 


Pendant ce temps, préchauffer le four à 200°. Placer les 2 filets de saumon dans un plat, les arroser avec le mélange sauce soja, jus de citron et sirop d'agave. Mettre au four (quand celui-ci est chaud) et laisser cuire environ 10 min (selon l'épaisseur de vos pavés).


Faire griller les noisettes dans une poêle, à sec. Les hacher grossièrement.

Enfin, mixer la soupe, assaisonner,  détendre avec un peu de lait (à vous de voir, j'aime qu'elle reste assez épaisse. Servir dans des assiettes creuses, déposer le filet de saumon sur la soupe, puis les noisettes, saupoudrer de wasabi, un peu d'huile d'olive et manger... 




(B&B)

10 commentaires:

Zazouille-et-cie a dit…

Magnifique recette, simple et esthétique... et belles inspirations culinaires dans lesquelles je me retrouve : je suis une amoureuse qui cuisine et je reconnais ce plaisir si bien décrit de partager et de se régaler à deux !
Merci pour ce joli billet,
Isabelle.

Madame Anne a dit…

Oh, c'est sijoliment raconté..... wow........ profites-en ma chère.. ;))

Marielle a dit…

Félicitations B., j'aime beaucoup, ça donne envie de piquer la recette et la tester.

Pukka a dit…

J'ai le même à la maison! La petite touche qui me fait craquer : quand il met un tablier de cuisine...

(les chéchés) a dit…

zazouille-et-cie : on est heureux de partager notre univers. et nos bonnes recettes. merci d'être venue!

madame anne : l'amoureux compte bien ne pas s'arrêter là. dans le futur, quenelles et raviolis pourraient apparaître...

marielle : j'espère que tu vas aimer!

pukka : j'aime par dessus tout quand il ose des mélanges surprenants. et son tablier est chouette aussi.

Anonyme a dit…

je viens souvent piquer de bonnes petites recettes chez vous d'ailleurs je voulais demander combien de haricots secs il faut pour 2 personnes merci beaucoup et vivement les quenelles et autres recettes
marine

Riane a dit…

Ben si, quand même, je le dis, tu as de la chance...

Moi je sais que j'adore cuisiner en sachant que vont rentrer, épuisés, du travail, mes convives, et qu'ils vont passer à une sorte d'émerveillement tranquillisant si je me suis bien débrouillée...

Cléo a dit…

Ca a l'air tout à fait délicieux. Mon amoureux cuisine aussi lorsqu'il rentre en premier, c'est tout une affaire, et il y a toujours beaucoup trop de choses, du pain et du fromage, et souvent un dessert bien régressif aussi (il adore le riz au lait).

(les chéchés) a dit…

marine : c'est précisé, il faut 100g pour 2.

riane : c'est un chouette moment, ça, je suis d'accord!

cléo : l'amoureux adore le riz au lait aussi!

Anne a dit…

Hmm, ça a l'air trop bon, je ne connaissais pas votre blog. Il est très sympa et j'adore vos illustrations. Je reviendrai !