mercredi 21 mars 2012

florence, le soleil (et la nostalgie des pâtes que je n'ai pas mangé)

Presque un mois. un mois déjà que je suis montée toute seule dans l'avion en direction de l'italie. 
Un mois, pile... pour mon anniversaire. 




Florence a été sous le soleil pendant ces deux jours. j'ai adoré la longue pause à la Piazzale Michelangelo, entourée d'italiens séduits par la vue autant que la touriste toute débarquée que j'étais. 
La piazza della signoria sous un soleil tranchant de 9h, encore humide et casi déserte (mais quel dommage que rivoire soit encore fermé, les parfums de glaces -pistache et fior di latte- resteront encore des inconnus jusqu'à la prochaine fois)
Le calme digne et religieux du musée san marco, aux petites chambres peintes tout en délicatesse, et dont le triptyque doré m'a émue, silencieusement. 
Les focaccia dégustées chez piadine, le déjeuner dans ce petit restaurant charmant aux airs de cantine française (et ses nappes à carreaux rouge et blanc), un délicieux aperçu de la cuisine italienne -sorti des pizza (qui, parait-il, ne valent pas du tout le coup à florence)...
Un retour sans pasta, sans beurre de truffe ni d'antispasti dans les bagages, mais quelques photos pour celui resté sur le tarmac... 




(la vue depuis la Piazzale Michelangelo)

(san lorenzo)

(sur le ponte vecchio)




(le duomo)

(presque -la cantine-)

(le marché central)





et depuis, des envies de pâtes, souvent. très souvent. et puis j'ai raté des choses. bevo vino (testé par loukoum°°° et repéré dans le guide cartoville), la galerie des offices -fermée le lundi- les pâtes et la soupe aux haricots blancs, le vin de là bas, les apéros de fin d'après midi...
bientôt peut être, à nouveau l'italie! 

5 commentaires:

Babeth De Lille a dit…

Merci pour le partage....

Deborah a dit…

Oh c'est beau ! Je rêve d'aller à Florence, merci pour ces jolies photos.

Marielle a dit…

Magnifiques photos !! tu as bien fait d'en profiter !!

Easy kitchen a dit…

dommage que tu n'es pu y rester que deux jours. la ville, les musées et les églises y sont sublimes.

(les chéchés) a dit…

babeth de lille : de rien!

deborah : il y a eu le soleil, le ciel infini et bleu. j'avoue, ça aide et surtout, on profite de la douceur de vie italienne...

marielle : même si le voyage a été étrange... dur de partir seule (dans un pays qu'on ne connait pas et sans parler la langue... m'enfin, c'est l'italie quand même!)

easy kitchen : j'ai quand même vu quelques musées... en me disant bien que j'allais revenir. et c'est vrai que 2 jours, c'est un peu court...