jeudi 19 juin 2008

la fin... un dessert pour se remettre


Je sors de l'école avec l'impression de n'être encore qu'une petite chose. Je me dis, c'est pas si mal quand même ; un peu frustrant aussi. Réussir, moins bien qu'on ne l'aurait voulu. Savoir que l'on a encore beaucoup à faire.
J'ai le coeur qui bat si fort encore. Plus de stress, ni d'angoisse. Une impression étrange. La fin ou la suite, passer de l'autre côté. Un grand vide a pris place chez moi. Mes yeux un peu abîmés.
Je suis sur un fil. Un pas. Puis un autre.Il ne faut pas que je m'arrête en chemin.

Je suis donc en vacances... Juste après les résultats, je suis allée traîner mes noeuds à l'estomac dans les rues ensoleillées de strasbourg. Je me suis acheté 2 livres, et un bijou. Je voulais me poser sur l'herbe, sur les quais, mais j'ai eu peur de m'endormir. J'ai repensé à tout ça, je me suis fachée avec moi même, ma fainéantise, ma précipitation. Et puis j'ai voulu oublier. C'est fini. J'ai juste envie de dire ouf. Et je passe à autre chose.
De retour à Dijon, l'air était doux et le soleil d'été avait longuement réchauffé la ville. La lumière était belle. On a marché un moment, avant de rentrer. C'est si bon de rentrer chez soi, calme, après avoir tellement douté, angoissé.
Ce matin, j'ai eu plaisir à retrouver vos nouvelles recettes, celles qui mettent l'eau à la bouche, l'envie de goûter l'inattendu, de pic-niquer épicé, de grignoter au goûter... et puis, j'ai cuisiné, un peu.
Un dessert pour chéché. Pour lui dire merci d'avoir su me supporter, me soutenir, m'écouter répéter des milliards de fois ma présentation, et s'occuper de mon estomac capricieux de ces derniers jours...
Une sorte de cheese cake fruité, servi dans un verre parce que des fois c'est joli, et rapide parce qu'il fait encore beau et que je rêve tout simplement d'une terrasse pour lire ceux que j'avais dû abandonner...

PETIT VERRE COMME UN CHEESECAKE
pour 1 diplomée et son amoureux qui ont besoin de repos

1 grosse poignée d'amandes réduites en poudre
1 craquelin d'avoine
1 noix de beurre fondu
1c. à café de sucre roux

1 pomme
1c. à soupe de fromage blanc
un peu de cannelle
1/2 verre de lait
1 toute petite c. à café d'agar agar

2 belles cuillères à soupe de ricotta
1c. à soupe de fromage blanc
un peu de sirop d'agave pour les becs (très) sucrés

Préparer le fond craquant : écraser le craquelin avec les amandes, mélanger avec le sucre et le beurre fondu puis tasser dans le fond de 2 jolis verres.
Entreposer au frais.

Préparer une compote de pomme. Mixer, mélanger avec la cannelle; le fromage blanc.
Dans une casserole, verser le lait et l'agar agar, porter à ébullition, compter 30sec environ tout en fouettant. Verser sur la compote de pomme, bien mélanger. Répartir sur les fonds craquants.

Fouetter vigoureusement la ricotta, le fromage blanc et le sirop d'agave. Déposer sur la compote refroidie. Mettre au frais 2h minimum avant de manger...



32 commentaires:

Miss Cookliquot a dit…

C'est un plaisir de vous lire!
Et puis cette façon de mettre en valeur vos recettes avec ces jolis dessins...franchement ça fait voyager l'imaginaire!

Biz**
Elo
Miss cookliquot

Anonyme a dit…

Contente de vous retrouver ...!
J'aime beaucoup me promener dans votre blog, les références à Dijon me rappellent mon année passée là-bas et les recettes simplissimes et adaptées pour 2 généralement sont inspirantes.
J'ai déjà succombé à plusieurs desserts chez vous.
Merci!
El

Liliy Gnocchi a dit…

C'est ça, après les examens, on redescend sur terre, la tête encore un peu comme après un rêve ou une séance de cinéma... Comme tu dis, il faut passer à la suite, ne pas ressasser, de toute façon c'est fait, on ne peut plus rien y changer...
Ca fait plaisir de te retrouver! J'espère que le rayon de soleil sur ton joli dessert tout doux t'a fait du bien! Bon retour sur terre, Mademoiselle la diplômée! :)

Virginie Gervais-Marchal alias niniegm a dit…

Repos, tout est fait, il n'y plus rien à changer, juste à continuer, profiter de l'instant présent, savourer.
Finalement ça sert à ça un examen dans notre vie, à pouvoir mieux en profiter après!

La Curieuse a dit…

Le stress des examens, puis cette attente angoissante des résultats et enfin le verdict, cette chose qui quelque part est si déterminante pour la suite de notre vie. Lorsque j'ai lu ton billet, j'avais l'impression de me voir il y a une quinzaine d'années. Que de souvenirs....
J'oubliai, j'aime beaucoup ton cheese cake en verrine!
A bientôt.

Baluchon a dit…

Je découvre ce blog, il est superbe... Les photos donnen envie, et il y a une sorte de douceur dans les commentaires que j'apprécie vraiment :-)
Bravo pour ces réussites, et particulièrement celles de cet article (exams (exams de quoi d'ailleurs ?) + dessert façon cheescake qui a l'air délicieux) !

Flo Bretzel a dit…

Rien de tel qu'un peu de douceur pour se remettre de ses émotions. Et maintenant, profite!

Lisanka a dit…

un petit dessert qui met du baume au coeur!

Myrtille a dit…

c'est une période difficile les examens... beaucoup de travail et de stress... Ne t'inquiète pas tout se passera bien. Que tes résultats soient positifs ou négatifs, ce sera toujours bénéfique pour toi.
Bon courage!
J'adore ta recette! Et j'attends toujours tes nouvelles recettes avec impatience.
A bientot.

Camille a dit…

Je ne sais pas quel temps il fait à Dijon, mais je l'espère un soleil sans nuages pour commencer les VRAIES vacances. Celles que l'on a méritées -bravo pour ce diplôme-, celles qui étaient devenues nécessaires, qui ne sont jamais assez longues.
Outre la recette -une verrine qui ne s'appelle pas verrine tellement c'est plus imaginatif-, je dois dire que j'ai un faible pour le dessin. Pas seulement parce qu'il y a un chat. Cette ambiance poétique, d'une douceur exquise, répond presque à la mousse duveteuse du cheesecake. L'image même réconforte.
On s'enfonce mollement dans la photo, c'est délicieux.

patoumi a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
patoumi a dit…

Pourquoi quand je te lis, ai-je toujours le coeur qui bat plus fort?

-Il faut fêter ce diplôme comme il se doit. Bravo!-

Flo a dit…

Très jolie petite anecdote, et quel dessert qui me fait superbement envie ! Si un jour il y a de nouveau un passage sur Strasbourg, il faudra prévenir ;-)

Cicerolle a dit…

J'adore ta façon d'écrire si expressive. Cela me replonge des années en arrière pendant mes études. Un bon petit dessert s'imposait après tant de tensions et celui-ci est bien tentant, ma foi, léger et doux comme on les aime en cette saison.

lili a dit…

Les hommes ... Ils doivent en supporter des crises en période d'examen, sans rien dire. Il y en a qui le font, d'autres qui ne le font pas. Alors si le tien l'a fait, il mérite bien ce dessert ! J'en ferai un au mien aussi tiens, peut-être même celui-ci, le dessert de l'homme patient ... Moi, il me reste 18 jours. Dans 18 jours, je ne serai plus étudiante. Si je fais le compte, j'ai passé 20 ans de ma vie dans les bancs de l'école, de la fac. 20 ans. On fait comment, après ? J'ai peur de ne pas savoir.

loukoum°°° a dit…

Félicitations!
Je suis ravie que le cake au vin vous ait plu et pour répondre à un de tes commentaires chez moi, je prendrais un thé avec toi avec plaisir... je passe la quasi totalité de mon été à Strasbourg alors fais moi signe...

rose a dit…

Félicitations pour ce diplôme et bonnes promenades ensoleillées !

Eol a dit…

J'en ai marre, mes messages que je laisse ne passent jamais, je ne comprends pas pourquoi???

Fabhyène a dit…

En espérant que personne ne te l'a encore décerné,
je te décerne le prix arte y puico.

Passe voir mon blog pour plus de détails : Mes miams à moi : http://mesmiams.canalblog.com/archives/2008/06/21/9654875.html
Cordialement, Fabhyène

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Bien que je sois encore étudiante à mon âge avancé, ça fait une éternité que je n'ai plus passé d'examens... Mais cette sensation étrange de quelque chose qui se termine me parle...
Maintenant, il faut tourner (doucement) la page.

loloparis a dit…

AGAR AGAR, sirop d'agave : j'adore ton "dessert pour s'en remettre". au prochain coup dur, j'essaie!

betterave.urbaine a dit…

merci pour cette suggestion de cheesecake en verre, je pense sérieusement à en tenter un, un de ces jours...
mais surtout bon repos à vous deux et profitez du soleil qui revient, juste à point pour cette fin d'examens

Sha a dit…

Dur de passer à autre chose quand on n'est pas content de soi...
et dur de passer à autre chose tout court ! La cuisine, belle alternative.

~marion~ a dit…

Félicitation pour le diplôme & pour cette superbe verrine, parfaite pour moi qui ne suis pas trop adepte du cheese-cake!

Hélène (Cannes) a dit…

Tu me fais repenser à ce curieux sentiment que j'ai ressenti juste après avoir eu les résultats de mon diplôme ... Mais tu sais qu'après quelques jours pour digérer toutes ces émotions, on reprend vite du poil de la bête ! ;o))
Bises et bravo
Hélène

Océane a dit…

c'est le genre de dessert qui convient pour remonter le moral, courage

Cocotte a dit…

je suis sûre que tu as déja repris pied et savour les vacances...en plus il fait beau!! Dijon, Dijon...en plus on est (presque) voisines ;)

bolliskitchen a dit…

Alors, c'était une super bonne idée que tu as laissé un message chez moi, comme ça, j'ai découvert ton superbe blog!

Déjà le titre, ça me plaît!!!

sam's cook a dit…

moi aussi j'aurai bien besoin de réconfort... il resterai du dessert pour moi?

gourmandelise a dit…

Un bon petit dessert frais et léger. Bonne journée.

Vanessa a dit…

Passée de l'autre côté, un chemin encore... et puis superbe verrine. C'est beau, doux, apétissant chez toi, chez vous. Et j'aime vos manières élégantes de vous prouver vos attentions.

maida a dit…

trop bo ces ptits verres!!