mercredi 25 juin 2008

une matinée aux soldes, les dames élégantes, des soba aux fèves


Mon diplôme m'avait gardé à la maison trop longtemps, comme on empêche un enfant malade de sortir alors qu'il fait si beau dehors. J'avais juste eu le temps de reperer une jolie paire de chaussures, un peu habillées mais sobres qui sublimeraient toutes mes robes, mais leur prix un peu exessif m'avait rendue patiente...
Et ce matin, c'est le premier jour des soldes.
Je me suis donc préparée à sortir un peu tôt pour profiter encore de la fraîcheur et ne pas avoir à me battre avec les acheteuses ennervées.
A la radio, on m'avait annoncé des orages, mais il n'en était rien. Le ciel est bleu, tout bleu et le soleil déjà chaud pour cette heure matinale. On commence à sentir le parfum un peu fort et ennivrant de ces fleurs estivales.
En descendant en ville, j'observe les trottoirs dijonnais -d'habitude si vides- là, couverts de voitures entassées et de mamans pressées, tenant à bout de bras enfants et paquets.
Des mamans très apprétées aussi. Avec le beau temps, on sent l'envie de se faire jolie : robes colorées et fleuries, petits talons qui claquent, mollets à peine dorés, bijoux scintillants... Démarches légères, des mouvements élégants, le tintement étoilé de bracelets qui s'entrechoquent...
Ce premier jour de soldes ne ressemble pas à l'apocalypse que l'on nous décrit si bien dans les médias, une course ennervée, acharnée et stressante. Dans les boutiques, c'est même avec une certaine courtoisie et une politesse un peu inhabituelle qu'on se déplace pour me laisser acceder au rayon, qu'on m'aide à descendre une boite bien trop haute pour moi (je suis toute petite...) et que l'on me glisse un regard complice et amusé dans les cabines, ridicule dans une robe, à mon tour fleurie et colorée sous laquelle je disparais totalement...

Je marche doucement.
Dans ma main, mon petit paquet. J'ai trouvé mes chaussures (en soldes, cela va sans dire). Et à la maison, une jolie salade m'attend.






SOBA AUX FEVES
pour 2 acheteurs de l'été

120g de nouilles soba
400g de fèves en gousse
1 échalotte

2c. à café de vinaigre de riz
2c. à café d'huile de noix
2c. à café de sauce soja
1 lichette de jus de citron
des graines de sésame noir

A préparer le matin pour midi...

Cuire les soba dans de l'eau bouillante pendant 3 min environ.
Les égoutter, le passer sous l'eau froide, les égoutter à nouveau. Mettre l'huile et réserver.
Ecosser les fèves puis les ébouillanter 3 min afin de pouvoir oter la petite peau. C'est un peu long mais après, on découvre à quel point une fève, c'est joli...
Hacher finement l'échalotte, Ajouter aux soba, mélanger délicatement.
Préparer l'assaisonement : mélanger tous les ingrédients, verser sur les soba, ajouter les fèves et réserver au frais quelques heures...
Au moment de servir, saupoudrer de graines de sésame toastées.
Savourer avec des chaussures neuves aux pieds...

18 commentaires:

lili a dit…

Tiens, je me suis dit la même chose ... Je suis moi-même sortie faire les soldes, les relectures de mémoire pourtant non-achevées, comme une petite récompense pour le travail déjà accompli. Oui, il y avait du monde mais ... pas de cohue ou de crises de nerfs, il n'y a peut-être qu'à Paris qu'ils font ça après tout ? [Et pourquoi pas ...] Mais je n'avais pas de salade qui m'attendait en revenant, rien que mes relectures, snif ... Et puis les fèves, et bien ... il faudra apparemment que je goûte les "vraies", un jour, avec des soba, pourquoi pas.

Flo Bretzel a dit…

Depuis que j'ai découvert les nouuilles soba, je les teste à toutes les sauces et j'aime beaucoup ta version estivale

sam's cook a dit…

quest-ce que "soba"?
en tout cas ça me semble bon!

Lisanka a dit…

Une jolie salade et un beau récit de soldes! ma maman les a faites pour moi, je viens de trouver deux enveloppes dans ma boîte :-)

betterave.urbaine a dit…

Quel courage de s'attaquer aux fèves. Je l'ai fait une fois, mais une si petite quantité de délice pour un si grand tas d'épluchures, j'avais trouvé ça un peu triste...
Enfin, quelques-unes pour parsemer des sobas, ça me parait abordable, je vais y penser...

cicerolle a dit…

Je découvre les nouilles soba que je ne connaissais pas. Avec des fèves, ça met l'eau à la bouche. Je suis comme toi, moi aussi je fais les soldes très tôt en espérant éviter le gros de la foule, en sauvage que je suis, et dès que ça devient trop la cohue, je m'en vais !

Flo a dit…

Ouh là là c'est dangereux j'ai tous les ingrédients... je note tout de suite :-)

Nathalie a dit…

Quelle jolie recette et quel joli récit… A paris, les gens sont nettement moins bien élevés, mais en restant dans les petites boutiques et non les grands magasins, on arrive à s'en sortir indemne.

Camille a dit…

J'aime bien, moi, enlever la peau des fèves quand on vient de les ébouillanter. Elles deviennent fondantes, c'est une merveille, surtout en salades (justement!). Cette japonisation de la fève me plaît beaucoup, je ne sais pas si je dois aussi acheter une paire de chaussures pour profiter au maximum de son parfum (quoique ça me tente bien, du coup !)

diane a dit…

Comment faîtes vous pour résister à manger les fèves au fur et à mesure de leur épluchage?

Cuisinette a dit…

Même quand c'est pas les soldes, je trouve qu'il y a toujours trop de monde dans les magasins. Des fois j'aimerais bien avoir tout l'espace pour moi quand je fais mes courses :p même à carrefour ou Monoprix, pour remplir le frigo. D'ailleurs la prochaine fois je risque de rentrer avec des fèves (j'ai toujours des soba dans le placard), je ne fais que penser à cette recette depuis que je l'ai lue ce matin, et puis les photos... miam !

Thérèse a dit…

Mmh, ça c'est le genre de choses que j'aime trop... A essayer bientôt en ces temps estivaux. Merci pour l'idée!

guili_guili a dit…

C'est le genre de plat dont je raffole!des nouilles et de slégumes, un assaisonnement japonisant:tout ce que j'aime!

Myrtille a dit…

Hmmm! Quel joli plat de nouilles ! avec des fèves : quelle bonne idée ! Ca a l'air délicieux... Il faut que je me procure tous les ingrédients... :-)

Natalia a dit…

Très appétissantes ces soba, parfaites pour l'été... ah, les soldes à Dijon, ça doit être bien agréable, bien plus que dans la furia parigina...

marie-pierre a dit…

Quel bonheur les fèves... et tes récits sont toujours aussi plaisants à lire.

Vanessa a dit…

Très, très tentant cette recette!

Cuisinette a dit…

On s'est permis de tester cette petite recette, depuis le temps que ça nous faisait envie...

http://petitesassiettes.canalblog.com/archives/2008/07/08/9851696.html