mercredi 2 juillet 2008

pour un pic nique au bord du lac...


Ca y est, elle est partie. Le train a laissé un fin nuage de fumée blanche, et moi, sur le quai. Cela n'arrive pas souvent. En général, c'est moi qui disparait.
Depuis dimanche, nous avions, pour la première fois, ma petite soeur à la maison. Un arrêt un peu bref, un concours à passer avant de continuer à paris puis à lille avant de rentrer profiter -enfin!- des vacances... Un périple un peu épuisant, la course, les villes inconnues, le stress. Je l'admire beaucoup.
Passer des concours dans ces conditions, ne pas être chez soi avec ses repères, ses habitudes, la gène polie d'avoir à demander chaque chose, le rythme auquel il faut vite s'adapter...
Alors j'essaie d'être une grande soeur attentive, de combler les petits manques comme je peux, même si je sens que je ne sers pas à grand chose. Au moins, je me dis, je suis là.
Ces quelques jours, donc, c'est elle qui, assise à mon bureau, a relu ses fiches, fait ses dernières recherches, révisé son entretien, consciencieuse.
Et moi, dans la cuisine juste à coté, je m'applique à remplir le congélateur (pas de vacances donc rien à vider...) et à préparer un énième pic nique pour ce soir...
Elle ne fera que sentir... le pain qui termine sa cuisson au four, la caponata embaumer l'appartement...
Heureusement qu'elle a, dans un petit bento, quelques douceurs pour l'accompagner... et que tout ça lui portera chance...


CAPONATA
revue pour quelques chéchés gourmands et des dijonnais tout neufs

1 courgette
1 aubergine
1 oignon
2 tout petits poivrons (rouges, c'est mieux)
3 tomates
2 belles poignées de raisins secs
2c. à café de câpres
1 grosse poignée de pignons de pin
quelques olives
1c. à soupe de sirop d'agave
1c. à soupe de vinaigre de vin
2 à 3c. à soupe d'huile d'olive bien fruitée
1 petite c. à café de cannelle
sel, poivre

Tailler tous les légumes en petit dés.
Chauffer un wok avec un peu d'huile d'olive, mettre les aubergines, poêler quelques minutes et retirer. Mettre les oignons, puis les aubergines, les poivrons et la courgette. Laisser cuire une dizaine de minutes. Ajouter les raisins puis les câpres, remuer puis terminer par les tomates et le sirop d'agave, la pincée de cannelle. Retirer du feu, mettre l'huile, le vinaigre, assaisonner. Laisser refroidir. Au moment de servir, parsemer d'olives hachées (noires ou vertes, comme vous préférez...) et de pignons de pin torréfiés.

Déguster les pieds dans l'herbe, sur du pain aux olives...


18 commentaires:

Anonyme a dit…

Tiens je n'ai jamais mangé de Caponata, pourtant j'adore l'Italie et sa cuisine... C'est très original en tous cas, pour un pic-nic. Bon courage à ta soeurette!

Clémentine
http://plaisirsante.canalblog.com

lili a dit…

Caponata ? Je ne connaissais pas ... Mais il y a là-dedans tout ce que j'aime, et de jolis pignons qui me font de l'oeil, sur du pain aux olives en plus, je ne résiste pas ...

Constance a dit…

Coucou!
Je peux témoigner que cette caponata était délicieuse!! Eh oui, je fais partie des heureux dijonnais neufs pour qui elle a été testée... Bravo pour ce super site que je découvre avec émerveillement! C'est sympa d'introduire les recettes avec qq bribes de vie. Je n'ai donc pas encore pu tester vos autres recettes, mais ça ne saurait tarder. Un grand bravo aussi pour les photos qui sont vraiment très belles! RV pour un autre pic-nique, une balade ou un ciné en Août. bises

Marielle a dit…

Une grande soeur, ça sert toujours !! bon moi je n'en ai pas mais je suis sure que juste la présence est très importante. Ne serait ce que pour pouvoir déguster la caponata, qu'elle a préparée avec amour dans sa cuisine ;o)

Cicerolle a dit…

Je suis très intéressée par cette recette que je ne connaissais pas. Le pain aux olives aussi me fait très envie.

Cuisinette a dit…

Si vous habitez près du lac, on est vraaaiment presque voisins ! :)

les chéchés a dit…

cuisinette : non non, pas près du lac... mais on y va souvent... on est plus vers le centre ville... ^_^

Cuisinette a dit…

Nous on est à peu près entre le lac et le centre ville, on peut aller en ville ou au lac à pieds, sans que ça fasse trop mal aux jambes ;)

les chéchés a dit…

nous tout pareil... (le lac use un peu plus les semelles qd même...)

guili_guili a dit…

C'est beau une soeur, l'amour d'une soeur... :-)

~marion~ a dit…

Avec toutes ces bonnes vitamines j'espère qu'elle a réussi son concours ta soeur! Que de jolis mots pour décrire l'affection que tu lui portes...
Bonne vacances :-)

Lisanka a dit…

Je croise les doigts pr ta frangine. Koikes comme concours?
La caponata, connais pas mais tes photos sont délicieuses :-)

Alice a dit…

Je découvre la caponata et ca me tente bien avec un morceau de la miche de pain ce sera Parfait ! Merci

océane a dit…

je me ferai bien inviter moi, surtout que j'étais à Dijon ce WE lol

Natalia a dit…

Avoir une grande soeur... tiens, ça m'aurait plus, du temps où je bûchais tant et plus.

Flo Bretzel a dit…

En voilà des attentions gourmandes, je suis sûre que ta soeur a du apprécier!

Myrtille a dit…

Humm ! Moi non plus, je ne connaissais pas le caponata... Cela a l'air délicieux ! Très bonne idée pour un pique-nique original ! Merci pour la découverte :-)

les lutins a dit…

super recette qui me tente à quand votre recette de pain aux olives, je sens l'odeur des olives, je ne suis jurassienne que d'adoption sinon je suis provençale. Les lutins