jeudi 8 avril 2010

celle qui se tait, le risotto et le printemps


Installée dans le silence, sur le canapé élimé -sa couleur bleue est devenue chinée avec le temps- elle souffle machinalement sur la tasse de thé brûlante, sans boire. A l'interieur, elle n'est pas là. Il y a plus de soleil et un cake au chocolat. Il y a le bruit de la mer, un bouquet de renoncules sublimes, juste roses, délicatement poudrées. Il y a un peu d'angoisse, une longue liste qui s'allonge presque à chaque fois qu'elle se dit -ça, c'est fait.

Dans la vie normale, elle se demande à quoi on peut bien penser à ce moment là. Ce qu'il serait bon de faire. Ce qu'elle ne fera pas, de toutes façons.
Elle préfère goûter un biscuit à la purée de cacahuettes même si ce n'est pas l'heure du goûter. Croquer la vieille dame qui tient sa tasse un bout de ses doigts fragiles, transparents. Marcher longuement dans les ruelles désertes, cherchant les plages de lumière intense qui réchauffent comme en été.
Si ses journées sont solitaires, les dîners ne sont jamais sans lui (surtout les soirs où, après avoir déssalé deux beaux filets de haddock dans du lait -de soja- il propose de préparer un risotto aux poireaux pendant qu'elle pourra terminer les dernières pages de son livre, enfin!)

(faux) RISOTTO TOUT SIMPLE au sarrasin
pour une petite casserole -pour 2-

200g de sarrasin
1 petit oignon
1c. à soupe d'huile d'olive
1 poireau
un grand verre de lait, infusé de haddock (une nuit, pour bien le désaler)
quelques champignons (noirs, de paris...) mais ce n'est pas obligatoire
un peu de parmesan
du poivre
Faire bouillir de l'eau (pas la peine de préparer du bouillon, le lait infusé va parfumer le risotto).
Hacher finement l'oignon et le poireau. Dans la petite casserole, faire revenir l'oignon puis le sarrasin quelques minutes. Verser un peu d'eau bouillante, laisser absorber, ajouter de l'eau, encore et le poireau. Enfin, ajouter le lait infusé et laisser mijoter une dizaine de minutes (le sarrasin doit être tendre mais pas s'écraser en purée). Si l'on a pris des champignons, on peut les faire poeler à coté en ajoutant un peu de persil et les poser sur le risotto, en saupoudrant de parmesan. Poivrer et servir bien chaud.
Avec le reste de lait, s'il vous en reste un tout petit verre, vous pouvez le glisser dans une soupe (topinambour & poireaux, par exemple) c'est très bon.

18 commentaires:

rauschy a dit…

risotto de sarrasin ! à découvrir !

Flo Makanai a dit…

Une jolie recette. J'espère que tes grands sourires annoncés sur Facebook il y a peu sont grands sourires au quotidien aussi, je trouve ton billet un peu triste? Mais peut-être juste réfléchi...
Ton dessin de mars pour le calendrier a parfaitement illustré mon mois de mars, merci encore.
On va voir pour avril...
Bonne journée:-)

(les chéchés) a dit…

flo, tout va bien, oui! il manque juste parfois un peu de temps et d'energie pour faire ce que l'on souhaiterai faire... chic pour le calendrier! avril, c'est du vert, des crumbles de fenouil, des fèves fraîches, des petits pois dodus... belle journée à toi aussi!

Anonyme a dit…

bonjour je viens souvent sur votre blog et je suis ravie de chaque nouvelles recettes testées et approuvées milles fois !!!
marine

Anonyme a dit…

j'ai oublié de demander quel sarrasin vous utilisiez (kasha?)merci
marine

clquipopotte a dit…

J'aime bien flâner par ici ...
CLquipopotte♥♥♥

(les chéchés) a dit…

marine : après avoir essayé le kasha et le sarrasin décortiqué, j'avoue avoir une préférence pour le deuxième. mais je pense qu'on peut utiliser les deux! merci pour tes visites!

Léa a dit…

Un (faux) risotto de sarrasin... je te surprendrai si je ne disais pas que je suis tentée et intriguée ! Alors je le dis, hum... je suis tentée et intriguée... et puis également trèèès tentée pour ce livre... il faudra prévenir quand il y aura du nouveau. Tu sais qu'on l'attend avec impatience ! En attendant, je vais aller fouiller dans mes placards, y'a forcément du sarrasin quelque part, et profiter un peu de la douceur d'avril et sourire au quotidien moi aussi...
Merci pour cette jolie recette... bon travail et n'oublie pas de profiter du soleil quand il est là, il donne toujours beaucoup d'énergie ;-)

(les chéchés) a dit…

Léa : oh, je suis touchée que tu imagines un livre dans ces secrets... il s'agit juste de quelque chose de plus personnel, qui se prépare longtemps à l'avance... pour le risotto de sarrasin, c'est très différent du riz mais c'est à découvrir...

arrosoir a dit…

ah jamais encore mangé de sarrasin sous cette forme...mais j'ai été élevée à la bouillie de sarrasin et j'adore ça! est ce que le gout est aussi prononcé ?

(les chéchés) a dit…

arrosoir : je n'ai pas été élevée à la bouillie, moi! mais je trouve que le goût reste assez doux...

Sophie a dit…

La kasha, je n'ai pas encore eu le temps d'essayer. Cette version faux risotto me tente. Je note ! :)))

reinette a dit…

ces deux derniers textes sont très réussis, ils m'ont touché

melodream a dit…

une très belle recette que je veux découvrir au plus vite, j'aime beaucoup cette idée de faire infuser le lait au haddock.

Marion a dit…

C'est terriblement tentant cette version au sarrasin... tes billets sont toujours plein d'idées, toutes douces, qui donnent envie d'une cuisine à partager...

barbara a dit…

Mais ne serait-ce pas un coeur d'ambre du jardin de mon grand père que je reconnais là ?

Vanessa a dit…

Très beau ce billet plein de douceur et puis cette recette est magnifique. Bon courage pour tout ton travail et j'espère que ça deviendra plus facile bientôt. En tout cas, merci d'avoir pris du temps pour partager ces moments avec nous, c'est toujours un grand plaisir de venir ici.

Mélanie a dit…

Comme le dit Rauschy, à découvrir ! je ne connais pas du tout mais je suis bien tentée !