mercredi 17 novembre 2010

il se passe tout un tas de choses, se retrouver après, les crèmes au citron



Les journées sont devenues tellement courtes que j'aimerais, certains matins, passer directement à la suivante. Je ne sais pas, peut être de voir les décorations de Noël accrochées depuis plus d'une semaine, qui patientent discrètement. Peut être le froid. Ou les petites cases qui viennent allonger la liste des choses qu'il serait bien de faire avant.

Réfléchir à ma carte de voeux, écrire à M. (son adresse est la bonne cette fois ci!), acheter des oeufs tout frais au marché (pour préparer des oeufs à la coque pour le brunch de samedi), écrire cette histoire (celle où les enfants devront inventer ceux que seront les héros), terminer mon calendrier avant Noël...

J'ai déjà mis une ou deux croix (je n'avance pas très vite) mais surtout, j'ajoute des petites phrases au fur et à mesure que d'autres disparaissent.

Le week end dernier, après des moments ensoleillés (c'était beau le jura ce jour là!), un peu étranges, tristes mais agréables quand même, l'amoureux a sorti sa machine à pâtes, il s'est enfermé dans la cuisine pendant 1 heure tout en écoutant ça très fort. Une demi heure après, l'appartement tout entier s'est rempli du parfum de butternut, de truffe et de gratin.

Le plat a été mangé en entier (et ce malgré les brioches tartinées à l'excès au petit déjeuner) et certains se sont même osé à goûter un morceau d'époisse (celui qui a servi à enrobé les panais, une bonne idée à eux) sans grimacer (c'est vraiment bon l'époisse).

Au dessert, il y avait de jolies crèmes au citron, celles que Natalia prépare si bien (et Loukoum°°° aussi!). On était plutôt heureux d'avoir des petits pots en trop.



LES PETITES CREMES CITRONNEES DE NATALIA
pour 8 pots (comme ceux de la dame qui les fait avec du lait)


15cl de jus de citron
15cl de crème liquide
4 oeufs
200g de sucre




Préchauffer le four th5 (150°).
Préparer un plat ppour le bain marie (la lèche frite est très pratique dans ces moments là).
Dans un bol, fouetter les oeufs et le sucre (pas trop , il ne faut pas faire mousser). Ajouter le jus de citron puis la crème tout en continuant de fouetter.
Répartir dans vos ramequins et cuire 30min. Laisser complètement refroidir. On peut les manger quelques heures après, avec un petit bouchon au chocolat, le lendemain avec un coulis de cassis, ou bien froide, avec juste avec une petite cuiller...


Et encore... HAPPY B-DAY C.! si tu passes ici avant les belles chaleurs marocaines...

17 commentaires:

Vanessa a dit…

Je comprends ce sentiment avec les journées si sombres. Partir quand il ne fait pas encore jour et rentrer à la tombée de la nuit est bien triste. Je me console pourtant avec des livres. Heureusement les citrons sont bons toute l'année et ces crèmes ont l'air superbes.

marie a dit…

Pour les avoir déjà testées,je peux aussi dire qu'un seul petit pot ne suffit pas!

Camille a dit…

Ici, les journées se ressemblent toutes depuis août, à tel point que ça devient lassant. Pas de rythme et pas de saison, du soleil toujours, les pulls chauds qui restent dans l'armoire, les livres non ouverts faute de désoeuvrement suffisant. Profite bien de l'hiver, c'est précieux aussi !

Marielle a dit…

Mon amoureux à moi aimerait beaucoup tes petites crèmes. En échange il pourrait lui aussi faire fonctionner la machine à pâte ;o)

Anonyme a dit…

bonjour on pourrai avoir la chance d'avoir la recette de ce petit gratin
marine

julia a dit…

j'adoore ces petites crèmes!

Fées Mains by Marjorie a dit…

Enfin le temps de venir vous faire un petit coucou pour découvrir ce joli blog... découvert lors du FoodCamp de Dijon! C'était sympa même si je n'ai pu venir qu'en fin de journée.
Au plaisir de découvrir vos prochains billets
Marjorie

melodream a dit…

je me serais bien invitée à déjeuner, les pâtes à la butternut, l'époisse, les panais… les crèmes au citron !!!
j'aime encore et encore.
Et j'ai hâte de voir le calendrier ;)

(les chéchés) a dit…

...

vanessa : j'aime aussi me consoler dans les histoires... (et les crèmes au citron sont vraiment délicieuses!)

marie : ça oui!

camille : je te comprends : je desteste les hivers où il ne fait pas assez froid, comme si l'hiver n'était pas vraiment passé (et les salons de thé chaleureux, le nouveau manteau, la neige...). tu reviens faire le plein de saison pour noël?


marielle : il fait les pâtes aussi? tu en as de la chance!

julia : merci!

marjorie : merci! c'est vrai que la journée a été intense, j'espère qu'il y en aura d'autres comme ça!

melodream : merci beaucoup...
les calendriers sont déjà en vente, j'en parle très vite!

(les chéchés) a dit…

marine, la recette du gratin est en lien (-une bonne idée à eux-). tu me diras si ça t'as plu?

Clem a dit…

Hihi, les phrases et les petites croix je connais bien, je suis en plein dedans moi aussi et je n'avance pas bien vite... Sinon, tu en as de la chance, d'avoir un homme qui parfume la cuisine, le mien ne sait même pas faire cuire une courge, et en plus, il aime pas ça!

Anonyme a dit…

je passe ici un peu tard, de retour de Casa...Merci pour ton petit clin d'oeil! bisous à vous deux. C.

Easy kitchen a dit…

pas de pression pour Noël de mon côté. deux cadeau à trouver pour mes nièces et c'est tout car nous ne faisons pas de cadeau entre adulte (on fonctionne au coup de coeur à l'année sans attendre Noël) et c'est resto pour le repas. tout est bouclé.
je suis toujours un peu déprimée par cette période. j'attends que les jours rallongent

Anonyme a dit…

Je vois que B révise! c'est bien il sera au top! biz
Frédérique

(les chéchés) a dit…

Clem : non seulement il parfume la cuisine, mais il aime le potimarron, les petits plats bio bizarres, les cookies à l'huile d'olive. (j'ai vraiment beaucoup de chance) ;)

C. : de rien!

Easy kitchen : nous, on tire au sort pour les cadeaux. résultat, un seul cadeau au lieu de 8, et la surprise de deviner qui a choisi...

Frédérique : Au point où on en est, ce n'est plus de la révision, c'est de la dépendance. Enfin, je ne veux pas te faire peur! Bises à vendredi!

Marie a dit…

J'aime également beaucoup les petites crèmes citronnées de Natalia. Régulièrement, elles reviennent .. réconfort assuré après une journée d'hiver courte et sombre !

Camille a dit…

(je viens d'arriver, et profite des pas feutrés et prudents dans la neige lyonnaise)