lundi 21 février 2011

Juste un moment s'il te plait (ce que j'aime de toi) - les biscuits du goûter


Le fauteuil à bascule de P., dans son appartement bien rangé, où bien installée, le thé bu dans un service à café coloré prenait une saveur particulière.
Ces petits photophores rouges que V. m'avait envoyé de Toulouse, dont un était arrivé cassé et dont le chat a consciencieusement pris le temps de les briser un par un. Il n'en reste qu'un seul, rescapé et que je n'utilise plus beaucoup (il est devenu une espèce protégée, en quelque sorte).
Les mots que M. sait envoyer avant les moments importants et qui me font rire.
Ceux que j'ai reçu d'A., remplis d'angoisse juste le jour de mon anniversaire. 
La robe à pois que tu m'as prêté à Hambourg, alors que je voyageais sans valise. La veste bleue marine rapportée (avec l'intérieur des manches rayées et une martingale, comme j'aime) parce qu'il avait fait... tellement chaud, finalement.
Les faire part sur le frigo. Ou dans le salon. Ou sur le bureau.
La fierté toute neuve, de devenir quelqu'un de particulier pour R., même s'il ne s'en rend pas encore bien compte. 
Manger ses lasagnes, préparées en secret un soir où j'avais pensé ne pas les mériter. (je crois d'ailleurs que cette recette va rester secrète, l'amoureux cuisinant seul -sans spectateur- et souvent... à l'oeil)
Sa liste de livres.
Les biscuits du goûter, toujours préparés à la va vite (je ne sais jamais si je vais avoir faim) et que je mange TOUJOURS chauds (ils sont meilleurs) en oubliant tout.
Cette recette est une base : elle est à accomoder selon vos goûts (à voir, si vous préférez lire dans le bus avec la vie autour, si vous aimez les dessins d'edward gorey, si vous avez vu somewhere, et que vous n'aimez pas être en maillot de bain, peut être... seront-ils comme les miens)


LES BISCUITS DU GÔUTER
à manger seule -en plusieurs fois- ou à partager (deux amoureux feront bien l'affaire)






3c. à soupe bien bombées de farine
1grosse c. à soupe de purée d'oléagineux (préférence de la maison, cacahuete, mais amandes, sésame passent très bien aussi)
1petite c. à soupe de sucre (facultative -pour moi- si j'y mets des pépites de chocolat)
du lait (un peu moins d'1/2 verre environ)
des noix, des amandes, des fruits secs, des pépites de chocolat, du thé, de la vanille...


Sabler la purée d'oléagineux avec la farine (et le sucre, si vous en mettez). Ajouter le lait, bien amalgamer et former un boudin. Le découper en tranche d'un demi cm environ, les poser sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé et enfourner 12 min. 
Manger chaud (tout en prenant garde de ne pas se brûler). Il y a souvent un joli bol de thé pas loin.

9 commentaires:

rose a dit…

Je crois que je vais en faire dès aujourd'hui les biscuits de mon goûter.

gwendoline a dit…

Les proportions pour un goûter en solo à manger chaud, c'est très raisonnable : à la fin des recettes aussi appétissantes, quand je vois la mention "se conserve plus d'une semaine dans une boîte hermétique", je me demande toujours qui peut résister autant de temps !

Citron a dit…

Ça, c'est toujours bon! Merci.

Babeth59 a dit…

ça semble vraiment facile de se faire un bon petit goûter égoïste....et c'est si agréable....

Cléo a dit…

Oui, oui et oui! Je vais les tester. Parfois je remplace la purée d'amandes par un peu de creme d'avoine, et j'obtiens des petits gateau très moelleux et réconfortnats.

Cléo a dit…

Oui oui et oui. Merci pour ces recettes si jolies et qui correspondent tout à fait à mes envies de dinette.

(les chéchés) a dit…

cléo : j'espère qu'ils te seront aussi doux qu'ils le sont pour moi... merci!

Cléo a dit…

Je n'avais pas vu que les commentaires étaient modérés, du coup j'en ai écrit 2 >_<

(les chéchés) a dit…

cléo, pas de soucis, comme ils étaient jolis tous les deux, je les ai gardés... :)