mardi 9 décembre 2008

les cocottes de l'hiver...



Depuis que la buée est revenue sur les fenêtres, à chaque fois que je prépare un gâteau, l'envie de rester au lit avec un bon livre est plus forte que les autres jours. Des journées entières dans les arbres lues sous une grosse couverture. L'été 80 dévoré avec des muffins au pavot. Feuilleter les pages du dernier télérama entre deux gorgées de thé.
J'aime Noël qui arrive et la prévision d'une journée entière à préparer des bredeles. J'aime la neige tombée en petits flocons délicats sur les toits la semaine dernière, alors que je suis dedans, dans les bras de l'amoureux. J'aime ces journées plus courtes quand la ville est pleine de guirlandes et d'odeur de clémentines.
Dimanche dernier, le ciel est passé d'un bleu plein et glacial à un gris pluvieux. Après une balade un peu triste au jardin botanique, dénudé et en friche, nous sommes rentrés nous mettre au chaud. L'appartement à peine ensoleillé a gardé un peu l'ambiance douce de l'été, la table accueille la lumière légèrement dorée, le chat se roule dans les flaques de soleil sur le carrelage.
Il y avait une belle tranche de potiron trouvée au marché, de petits oignons jaunes. Un livre qui nous avait mis l'eau à la bouche. Alors, on a préparé un curry bien épicé. Parce que lilie nous a donné envie de réchauffer nos dîners de piment et de voyages...

(Et oh, bonheur, il m'en restait une petite assiette le lendemain midi...)

CURRY DE POTIRON ET EPINARDS
pour deux frigorifiés




1 belle tranche de potiron (environ 350-400g)
2 petits oignons
1 gousse d'ail
2 grosses poignées d'épinard en branches (surgelés)
du bouillon de légumes
de la cannelle, du curry, des graines de fenouil, de la coriandre, du cumin
1 petite c. à café de pâte de piments (la notre est forte!)
1c. à café de pâte de gingembre (ou une noix de gingembre frais haché)
des amandes grillées (éffilées, si possible)

Dans une sauteuse, mettre un filet d'huile d'olive et mettre les oignon et l'ail émincés. Ajouter les épices, bien remuer jusqu'à ce que le mélange embaume. Ajouter alors le potiron et les épinards, faire revenir rapidement, puis verser du bouillon (à mi hauteur environ, il ne faut pas couvrir les légumes!). Laisser cuire à feu doux pendant 1/4h. Le potiron doit être tendre.

Servir avec du riz basmati et parsemé d'amandes grillées (et éventuellement, légèrement saupoudré de cannelle).

Profiter pleinement de ce petit plat qui réchauffe tout à l'interieur, et qui se prépare facilement la veille pour le lendemain...

et parce que c'est important... un noël sans ogm...

12 commentaires:

Agathe a dit…

Un curry bien chaud et épicé, ça réchauffe doublement !

Camille a dit…

Ces currys de légumes, je les aime beaucoup, aussi. Graines de de fenouil, coriandre, cumin, bien sûr. Il donne presque envie d'être mangé à la petite cuillère, pour mieux saisir le réconfort, tant qu'il est encore chaud.

Caroline de Calorinet a dit…

Potiron et curry! J’adore!

Lilie a dit…

Les cocottes sont les stars de nos repas cet hiver. J'aime y mettre plein d'épices, ça réchauffe et ça embaume l'appartement... Merci pour le clin d'oeil ;-)

Flo a dit…

Magique le potiron, à nous deux on peut faire une commande en gros :) bizzz !

Cuisine Framboise a dit…

Je me demande quel Duras pour ce curry? Potiron (giraumon pour moi), curry et lait de coco..des nourritures réconfortantes..

Lisanka a dit…

mmmmmh, je m'invite chez toi! c'est le genre de choses que je mange à la petite cuillère!

Saperlipopote ! a dit…

tu me réconcielirais presque avec Noêl...
sans ogm je suis d'accord... pour toute l'année !

Botacook a dit…

En voilà une bien belle recette :)

marie a dit…

J'adore le potiron et les curries : soleil et exotisme garantis

Flo Bretzel a dit…

Marchés de Noël, couronnes de l'Avent, visite de St Nicolas et ateliers patisseries, les préparatifs de Noël on est en plein dedans à Munich. Les enfants adorent ça...et moi aussi!

Lauriana a dit…

J'adore venir ici, j'ai envie de mettre mes chaussons et de m'installer pour bouquiner!