lundi 15 juin 2009

les biscuits promis...


(quand les piques niques deviennent gargantuesques et chaleureux, les vignes sous un ciel lourd se laissent approcher...)

Il y a, en ce moment, trop de choses qui se bousculent. Et un sentiment de fragilité qui rend hésitant, réfléchi, angoissé.
Les crèmes au chocolat onctueuses n'ont pas suffit à rendre le parcours plus facile, les mots plus évidents.
J'ai causé un peu, des dessins dans un joli creux du monde bourguignon, et travaillé en secret...
Mais c'est encore le silence qui nous va le mieux, le silence et la gourmandise, parce que l'appétit est encore là.

Pour croquer, avec le thé de la causerie des mondes, le café du mayence, dans le jardin derrière le musée, des biscuits au grué de cacao, pour utiliser l'amaranthe (il m'est un peu difficile d'apprécier cette texture de billes très fines, en crèmes ou en versions salées)
Ici, l'amaranthe apporte un parfum légèrement amer et donne des biscuits très croustillants.
Des petits coeurs que je laisse à l'amoureux aussi, quand ses journées sont trop longues et que l'on se manque un peu...
BISCUITS A L'AMARANTHE
pour une grande plaque de biscuits à croquer tous les jours
65g d'amaranthe cuite 20min dans de l'eau
1c. à soupe de crème d'avoine (ou de yaourt brassé, ça marche aussi)
1c. à soupe d'huile d'olive
1c. à soupe de crème d'amandes
100g de farine de seigle
3c. à soupe de sucre intégral
50g de noisettes hachées
1 pincée de bicarbonate
1c. à soupe de grué de cacao
Préchauffer le four à 180°.
Mélanger tous les ingrédients, malaxer jusqu'à former une boule de pâte souple et qui ne colle pas (ajouter de la farine s'il faut)
Etaler sur une plaque, découper des coeurs, des fleurs, des étoiles avant d'enfourner 20min environ. Les biscuits doivent être dorés (après, ils seront plus secs et plus croquants).

Ils se gardent très bien dans une boite hermétique, se grignotent avec le thé du goûter, le soleil qui se couche, la pluie épaisse et interminable...

13 commentaires:

Clem a dit…

C'est vrai que l'amaranthe doit leur donner une texture très originale, je n'avais jamais essayé de la cuisiner de cette façon... Je serais vraiment curieuse de les goûter ces biscuits, je me demande bien quelle consistance ils ont!

les chéchés a dit…

-> clem : ils sont craquants, on ne sent presque pas ce côté un peu granuleux de l'amaranthe (après, ça dépend de l'épaisseur et du temps de cuisson...)

Léa a dit…

De l'amaranthe dans des biscuits... je suis intriguée... ma curiosité est piquée et ne demande qu'à être entendue... et puis comme la gourmandise s'y met également, je vais bien devoir me plonger - une fois encore - dans cette jolie boite à sardine pour y tirer un zeste de douceur, une pointe de gourmandise et un trait de créativité... affaire à suivre donc !

bache a dit…

Tu sais, je crois que le mois de juin est propice à un sentiment de fragilité, à une légère angoisse. Moi c'est toujours mon mois de questionnement, d'entre deux...
En tout cas, une fois de plus ces petits biscuits me font de l'oeil. Malheureusement je n'ai pas grand chose de tout cela dans mes placards, alors plutôt que de les dénaturer complètement, j'attendrai d'avoir déménagé...
PS : la boîte à sardines ne serait-elle pas une boîte à petites douceurs ?

7tourvercors a dit…

Hey ! Il faut mettre un peu plus de biscuits dans votre vie ! Je vous accompagne de tout coeur (avec amaranthe).

Botacook a dit…

Ils ont l'air délicieux, mon moral a bien besoin d'un thé gourmand aujourd'hui, je crois...

7tourvercors a dit…

Au fait, je serais aussi à Paris ce WE. On essaie de se voir ?

Yum a dit…

Rien de tels que des biscuits comme ceux-ci pour redonner du courage aux gens qu'on aime ;)

Eléonora a dit…

Merci beaucoup de ton gentil message pour les deux ans anniversaire du blog. Cela me touche beaucoup. Eh oui, que le temps passe et que de recettes, de petits mots de part et d’autre !!!. Des découvertes et de jolis liens qui se tissent au fil de l’eau. L’aventure continue. Je te souhaite une belle journée. En Alsace, nous avons un peu de soleil, enfin !!!!! ps; je t'en prends un au passage, c'est l'heure du petit creux de 10 h...!!!

Lilie a dit…

Je n'ai encore jamais goûté à l'amaranthe, mais vu le résultat, j'irai bien faire un p'tit tour dans mon biscuit bio !

barbinou a dit…

Dire que je ne verais pas vos vignes cette année, snif !!!

les chéchés a dit…

-> barbinou : et nous, pas de tartiflette... j'espère quand même que vos vacances seront chouettes!

diane a dit…

ces petits biscuits croquants me plaisent beaucoup!