mardi 3 février 2009

du café, le temps qui passe, du moelleux en bouchées...


Les couloirs de la fac, l'après midi, sont remplis d'une odeur de café. Comme la pause de l'après midi, un moment de calme, presque convivial mais quasiment silencieux.
seul le carrelage fait résonner les pas plus ou moins pressés des dames en talons -les hommes, eux, passent sans bruit.
Se glisse sous les portes un léger ronronnement, la voix d'un professeur sûrement, les étudiants ayant fait voeux de silence (ou presque).
Studieux.

J'aime ces couloirs vides, la lumière un peu diafane d'une fin d'après midi alors qu'il est à peine 14h, et la neige qui reflète le gris profond du ciel par les grandes fenètres. Les courrants d'air se font doux, malgré le froid du dehors, l'impression d'être seule dans ce lieu bien trop rempli.

L'odeur de café persiste. J'aimerai avoir, pour accompagner le liquide insipide dans ces gobelets fragiles, de petites madeleines. Celles toutes moelleuses, sorties du four ce matin, après l'attente interminable d'une nuit entière au frigo.
Mais elles se sont habillées d'une jolie bosse, mèlent un petit goût de beurre et de miel, ont joué sur mes dessins... Presque aussi douces que le silence des carreaux...


MADELEINES AU MIEL
pour une plaque de petites bouchées, quelques tasses de café fort...
ou de thé au petit déjeuner.


40g de beurre
1 oeuf
1 grosse c. à soupe de miel de framboisier
7c. à soupe de lait de soja
80 g de farine de riz
1/3 de sachet de levure

Faire fondre le beurre à feu tout doux dans une petite casserole.
Dans un saladier, mélanger vigoureusement l'oeuf et le miel, puis ajouter le lait.
Verser la farine et la levure petit à petit, et le beurre fondu.
Laisser reposer au frais 1 nuit...

Le lendemain matin, préchauffer le four à 210°. Remplir les empreintes puis glisser au four pendant 4-5min.Il faut alors éteindre le four pour 3 min environ (normalement, les madeleines n'ont pas de bosses). Le rallumer enfin, admirer le dos si joliement gonflé et dodu, poursuivre la cuisson jusqu'à ce qu'elles soient dorées (4l-5min encore).

Sortir les madeleines, attendre un peu avant de les démouler. Le thé est prêt. Ce serait dommage de ne pas en goûter une, à peine tiède...




Recette inspirée de celle-ci...

24 commentaires:

Alhya a dit…

avec de la farine de riz, cette recette m'interpelle...

Botacook a dit…

Miam des madeleines toutes douces! J'aime aussi tes illustrations :)

7tourvercors a dit…

Ces madeleines sont aussi délicieuses que ce petit personnage ! A vrai dire j'adorerai que tout ça se téléporte sur le bureau là maintenant tout de suite ... Pour se mêler à l'odeur du -bon- café !

7tourvercors a dit…

ET FELICITATIONS POUR LE TELERAMA !!!!!

Cette planche de mensonge est vraiment magnifique. j'aurais adoré la voir en vrai.

les chéchés a dit…

7toursvercors : merci beaucoup! je me télétransporterai volontiers pour picorer les dernières madeleines... et te montrer mes dessins... bientôt, peut être?

vegetarianzoe a dit…

Je vais devenir adepte de tes écrits...les madeleines...une de ces fameuses recettes que je n'ai jamais osée tenter...un jour peut-être.

Atobe a dit…

J'adore les madeleines!!!!!

Les Belles Lisses Poires a dit…

ça c'est sur que pour le café de la fac et des machines à café en général, on pourrais employer un autre mot que insipide, plutôt jus de chaussette oui :) voir avec des bouts de marc à café flottant à la surface et au fond dans ma fac...
Il est superbe le petit bonhomme en journal.

lili végétatout a dit…

Bien dommage oui, moi c'est l'odeur de thé chaud que je devine, à la framboise, lui aussi ...

bache a dit…

Je rêve de savoir faire des madeleines... les tiennes ont une couleur magnifique, et je pense que le chocolat à l'orange que je suis entrain de déguster (enfin je devrais dire "dont je suis entrain de m'empiffrer...") iraient terriblement bien avec...

Lilie a dit…

Comme ces petites madeleines toutes douces me font envie... Il ne me reste plus qu'à trouver les moules adéquats !

g. a dit…

hummmm, attends-moi, j'arrive...
g.

Clem a dit…

Elles sont toutes jolies ces madeleines, avec ce petit bonhomme qui veille...

Caroline de Calorinet a dit…

Farine de riz, lait de soja, miel de framboisier…elle cache bien son jeu cette petite madeleine, mais c’est une originale ;-)

Anne-Sé a dit…

Ces amdeleines me donnent faim !
Le miel de framboisier donne t-il un petit goût de framboises ?

Flo a dit…

De charmantes compagnes de thé :) ça me plait !

Marielle a dit…

Hummm !! au miel ça doit être doux. Un peu de soleil en bouche pour changer du froid.

Sophie a dit…

Du miel de framboisier... Quelle délicatesse. Thé pour moi...

les chéchés a dit…

-> anne sé : le miel de framboisier ne sent la framboise que le nez au dessus du pot... et peut être m^me que mon imagination invente ce parfum... mais il est très doux, sinon, un peu épais et délicieux dans un yaourt, aussi...

merci pour ces mots gentils, je préparerai avec plaisir une théière pour goûter des madeleines avec vous...

Anonyme a dit…

Très belles ! Au miel ça doit être très bon

Mulot a dit…

De jolies phrases, des photos délicieuses (miam ces madeleines!!) et une petite dose d'humour !! Très jolie découverte !

Virginie Gervais-Marchal a dit…

A mon tour de venir te rendre visite, j'avais oublié à quel point il fait bon se réfugier ici, chaleur, ballades de petits personnages alléchés,ronde de mots doux, effluve de thé, effluves de gâteaux tous dorés, chaleur de four, chaleur tout court...prendre le temps...cela devrait être une obligation.

gourmandelise a dit…

Elles ont l'air délicieuses ces madeleines.

lena sous le figuier a dit…

Un joli collier de madeleines, je les adopte...