samedi 14 février 2009

Pépites de sel...


Ce sont parfois de tous petits détails qui arrivent à me plonger loin en arrière, le coeur un peu serré de souvenirs que je ne peux pas rattraper.
Je m'imagine souvent refaire les yeux fermés le chemin de l'école -peu être simplement parce que ce sont des bruits et des parfums dont je me souviens, plus que de la couleur des maisons. Il y avait eu, une année, ce matin froid où j'avais tenu à porter mon cadeau d'anniversaire (une veste en jean bleu clair, un peu rèche et aux boutons dorés) comme s'il allait transformer mon habitude en un chemin surprenant, comme un symbole de ce que j'avais grandi.
(je me rappelle à peine des frissons -pourtant, on était à peine fin février).

L'odeur du soleil vient de là, celle que prend la peau dorée ou mon manteau aux premiers rayons chauds.

Parfois, le chemin de la fac y ressemble, lors de ces matinées pré-printanières. Entendre les oiseaux (et le bruit de mes talons, aujourd'hui), le vent calme dans les arbres, connaître les imperfections des trottoirs, éventrés par les racines.
Ce mélange d'impressions est capable de me submerger -comme de se souvenir brusquement à quel point on a pu être triste ou aimer manger des tartes au citron.


Et puis, de ces matins en alsace, il y a un petit goût de sel qu'à l'époque, je n'appréciais pas vraiment; ces tresses un peu moelleuses, brunes et dorées, parsemées de fleurs salées que l'on mange même au goûter... Des bretzels goûtés et adorés, grâce aux mains magiques d'une demoiselle qui ne sait décidément pas faire que des cheesecakes...


LES BRETZELS (comme au pique nique)


pour 6 bretzels

300g de farine (200g de T110 et 100g de T65)
1c. à café de gomasio
1c. à café de sucre
90ml d'eau tiède
1 sachet de levure de boulanger
30g de beurre mou découpé en tout petits cubes
100ml de lait de soja à température ambiante

+ des graines de sésame, lin, gros sel
du lait pour dorer

pour le pochage, il faut 1,5l d'eau et beaucoup de bicarbonate de sodium


Dans un grand saladier, verser la farine et la levure sèche. Mélanger, puis ajouter le sel et le sucre. Creuser un puits, ajouter le beurre coupé en petits morceaux, verser l'eau et le lait tièdes. Mélanger avec une cuillère en bois en rammassant bien la farine sur les bords, jusqu'à se qu'une boule se fasse et se détache des parois. Transvaser la pâte sur le plan de travail fariné, pétrir pendant 15 min environ. La pâte est assez ferme mais elle doit être souple et lisse. Huiler légèrement un saladier,y mettre la boule de pâte, couvrir d'un film et d'un torchon avant de laisser reposer 1h30 à 2h.

Ensuite, préchauffer le four à 200°C.
Dans une grande casserole, porter l'eau et le bicarbonate de sodium à ébulition.
Pendant ce temps, recouvrir les plaques du four de papier sulfurisé et les huiler légèrement. Dégazer la pâte sur un plan de travail légèrement huilé. Diviser en 6 morceaux (suivant la taille des bretzels que vous voulez obtenir) et les étaler en boudins de 30cm de longueur environ. Les laisser détendre le temps de façonner les autres. Ensuite étirer à nouveau chacun des boudins de pâte jusqu'à ce qu'ils aient 50 à 60 centimètres de long puis les transformer en bretzel. Déposer les bretzels au fur et à mesure sur les plaques de cuisson en les espaçant bien (au moins 5 centimètres). Couvrir avec un torchon humide.
Plonger les bretzels deux par deux pendant 30 sec dans l'eau bouillante puis les égoutter rapidement avec une écumoire et les remettre sur la plaque de cuisson.
Dorer les bretzels avec le lait de soja, saupoudrer de gomasio (ou fleur de sel) et de graines au choix. Enfourner pour 15 minutes en surveillant bien, ils doivent être dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Mordre dedans, pour apprécier les pépites de sel...

23 commentaires:

Clem a dit…

Je n'ai jamais trop aimé les bretzels, mais c'est sans doutes parce que je ne connais que ceux de l'apéro, les petits tout secs... des bretzels de pacotille quoi! Il faudrait que j'essaie ta recette, pour savoir enfin quel goût a un véritable bretzel...

les chéchés a dit…

-> clem : les vrais bretzels n'ont VRAIMENT rien à voir avec les tout petits rabougris qu'on sert à l'apéro (que je n'aime pas du tout)... ceux que loukoum avait fait pour le pique nique étaient plus épais, donc encore plus moelleux, ce sont vraiment les meilleurs que j'ai pu goûter... il faut que tu essayes!

Flo a dit…

Superbe réalisation :) j'ai pour projet d'en faire aussi dans pas trop longtemps, c'est finalement beaucoup moins compliqué qu'on ne le croit ! Bisous

Camille a dit…

Elle me plaît beaucoup, ta version des bretzels. Les derniers (vrais) que j'ai mangés étaient berlinois, et un peu trop étouffe-chrétien, un peu trop salés, aussi. Rien à voir avec la douceur et le moelleux délicieusement salé de mes souvenirs (et des tiens, apparemment).

Cuisine Framboise a dit…

On les tient à deux mains et on mord à pleines dents en se penchant un peu... Enfin, j'imagine.

lena sous le figuier a dit…

A une époque j'habitais en Allemagne, tout près d'une fabrique de Bretzels et je ne connaissais pas leur secret de fabrication!!!
Dans les familles, c'était souvent le pain du petit déjeuner...
Quelle bonne idée de partager la recette et les prémices de ce printemps qu'on attend!

laurence a dit…

Je n'ai jamais essayé d'en faire, mais il faut, parce que comme clem, je n'avais mangé que les petits secs, et pas terribles, mais les tiens c'est une autre histoire

marie a dit…

ça ne met jamais venu à l'esprit d'en faire mais ça me donne envie en tout cas!!mais c'est quoi le gomasio tiens?

les chéchés a dit…

-> marie : le gomasio, c'est du sésame grillé avec un peu de sel...

Anne-Sé a dit…

J'adore la forme des bretzeles.. JE trouve cela tellement joli... mais toujours un peu trop salé à mon goût... Il faudrait que j'essaye fait et dosé maison pour me convertir !

Yum a dit…

Les bons bretzels moelleux, c'est un vrai péché mignon! Ils ont l'air succulents. A essayer sans tarder :)

Lili Végétatout a dit…

Je suis un peu comme Clem, et ses "bretzels de pacotille", même si j'ai un vague souvenir d'une boutique de bretzels, pendant des vacances alsaciennes ... C'est loin, très loin. Il faisait trop chaud, je venais de me couper le doigt, j'avais des chaussures bleues, première fois que je prenais le tramway, je crois. Souvenirs, hein ! =)

Tes bretzels, je les ai "lus" sur Facebook, et je suis ravie de les retrouver ici, pour oublier à jamais les bretzels de pacotille.

Cicerolle a dit…

ça c'est un bretzel vrai de vrai, pas comme eux qu'on achète. J'aime bien l'utilisation de lait de soja et de gomasio. Merci pour ce petit voyage en Alsace, bien agréable et qui met en appétit.

mayacook a dit…

J'en rêve...belle idée le gomasio!!

Mirabelle a dit…

le chemin de l'école, les vêtements qu'on veut mettre à tout prix, même s'ils ne sont pas de saison... ça me parle oui, tout cela... et puis ces bretzels au gomasio, me font très envie...

Lilie a dit…

Je n'ai encore jamais mangé de bons bretzels. J'aime les tiens, moelleux et truffés de bons ingrédients (hmm, le gomasio !)... Je garde la recette ! ;-)

laeti_miam a dit…

J'ai découvert les "vrais" bretzels lors de mon année en allemagne... mon rituel de la pause! J'ai toujours peur d'être déçue par ceux que je pourrais faire alors me garde le droit d'en manger que lorsque je retourne sur le sol germanique... mais pourquoi ne pas faire l'impasse et tester cette recette!

7tourvercors a dit…

Whaou ! Trop jolie cette petite alsacienne. Petite, je m'étais prise d'une folie pour Hansi ... et les bretzels salés (les vrais, pas les trucs desséchés qui ont failli tuer G.W.B.). Inutile de te dire que, comme d'habitude je suis assez enchantée par ce poste. Et quelle lumière sur cet immeuble !

Marielle a dit…

J'adore ton illustration, cette demoiselle à la coiffe de bretzel...j'aime vraiment.
J'ai gouté des bretzels pour la première fois au marché de Noël de Montbéliard, mais je n'ai pas été convaincue. Elles seraient surement meilleurs faites maison.

diane a dit…

POUR MOI CE GROS BRETZELS EVOQUENT NEW YORK O% ILS SE VENDENT A TOUS LES COINS DE RUE

Tiuscha a dit…

Je n'en ai jamais fait mais je louchais déjà sur plusieurs recettes de l'est, blog ou pas... J'aime beaucoup l'alsacienne et cette drôle de coiffe !

Sophie a dit…

Je découvre par le biais de zappez net et quelle merveille, les mots, les odeurs les souvenirs tout y est !
Bravos à vous deux c'est splendide ! et les bretzels.....hum souvenir d'alsace !

Vanessa a dit…

Merci pour ces odeurs de chemins parcourus... et pour la recette des bretzels!