lundi 24 mars 2008

des légumes pour mon goûter...

mes plus vieux souvenirs d'enfance culinaires seraient sûrement des petites purées maison de ma maman... tous les légumes ont dû passer dans le mixeur que j'utilise encore aujourd'hui... ma préférence, une douce odeur de carotte à la vache qui rit, onctueuse, fondante... c'est peut être de là que vient mon attachement à ce légume fabuleux qui se prête à toutes les gourmandises...

cet après midi, l'idée de préparer un joli gâteau qui va parfumer l'appartement pour le reste de la journée me ravit... et de cuisiner avec mon amoureux encore plus...



CARRES AUX CAROTTES

2 petites carottes rapées
1 oeuf battu avec un peu de lait
1/2 yaourt nature
120g de farine complète
1/2 sachet de levure
3 abricots secs
1 figue sèche
de la cannelle
un mélange de fruits secs (noix, amandes, noisettes, pistaches...)

Préchauffer le four à 180°.
Couper la figue et les abricots en petits morceaux.
Dans un saladier, mélanger les carottes râpées, la farine, la levure, le yaourt, puis ajouter la cannelle, les fruits secs et enfin l'oeuf battu. Verser la préparation dans un moule carré huilé. Enfourner pendant 30 min environ, (la pointe du couteau doit être sèche).
Laisser refroidir avant de découper en carrés. Et attendre le lendemain matin pour goûter... ou pas...^^
cette recette est respirée chez cléa avec nos petites retouches...


4 commentaires:

lili a dit…

Il me semblait bien avoir reconnu un petit air de Cléa là-dessous ^^

Mais pourquoi s'en priver ? Les gâteaux à la carotte, c'est tellement bon ! Alors j'essaierai cette recette-là une prochaine fois ^^

Liliy Gnocchi a dit…

Quel joli blog! Il me plaît beaucoup! Merci pour le comm' sur mon blog, qui m'a permis d'arriver jusqu'ici! :)

Eol a dit…

Hummm depuis le temps que je dois tenter le gâteau aux carottes! Je n'ai que des prunueaux en fruits secs par contre...

Anonyme a dit…

elle vous ensorcelle de douceur, vous grime de bonne mine, craquante ou fondante , elle sait se glisser dans les assiettes comme une invitée ... sucrée elle fait des conquêtes enfantines et par miracle elle reste le légume préférée à marier.

chouette si elle chatouille quelques souvenirs d'enfance elle habite toujours mon jardin réfrigéré ...

augustine de bémar