mercredi 1 octobre 2008

les feuilles mortes, un gâteau aux poires, et puis...


Mes premiers pas à la faculté d'histoire de l'art et d'archéologie ne sont pas ceux que j'attendais. Pour l'instant. Alors que je rêvais de tableaux sublimes à annalyser, d'oeuvre d'art à observer de près, de site archéologique à découvrir, je dois pour l'instant me satisfaire de cours très scolaires où messieurs les professeurs rappellent à leurs élèves studieux l'importance de venir en cours. Même si certains me paraîssent particulièrement perdu dans cette fillière, j'imagine, en grande utopique, qu'ils ne sont pas venu ici pour rien.
Bref, apparement, ils -enfin, nous- avons besoin d'être régulièrement recadrés plutôt que d'être instruits, notament introduits dans l'univers des églises médiévales, des vases à cratères, des différentes couches archéologiques prévues au programme de l'année. Pour ce qui est de l'art moderne (qui se situe à dijon, à la renaissance, ne demandez pas d'explications) et de l'art contemporain (comme van gogh, ah, oui!) il faudra attendre demain pour voir si enfin, ils nous considèrent aptes à commencer des cours.

En attendant que cela devienne un peu plus consistant, je dessine.
Je profite de toute cette galerie de portraits que m'offre mes camarades ainsi que les professeurs. Leurs mimiques, leur timidité ou leur aisance, leurs tenues vestimentaires, leur façon d'écrire, tout est un régal pour mes crayons endormis. Mais avant d'exposer ces personnages délicieux, un gâteau aux poires, doré et moelleux, pour accueillir l'amoureux tout en douceur...


GATEAU AUX POIRES
pour un petit moule carré (15 à 20 cm)
inspiré de Cléa

75g de farine de blé complète
1 oeuf
1 belle c. à soupe de sirop d'agave
1 poignée d'amandes
1c. à soupe de fromage blanc
2c. à café d'huile d'olive
1 poire
1 verre de lait
1c. à café de bicarbonate
1 filet de jus de citron
du thé ou une infusion

Préchauffer le four th.6-7.
Faire infuser la tisane ou le thé dans le lait chaud.
Mixer en purée grossière la moitié de la poire et les amandes.
Dans un saladier, mélanger l'oeuf, l'huile et la poire mixée. Ajouter la farine, puis le bicarbonate, le sirop d'agave, le citron et le lait.
Huiler un moule carré, verser la préparation. Eplucher l'autre moitié de la poire, la couper en tranche et la disposer sur le gâteau. Enfourner pour 30min.




25 commentaires:

Vanessa a dit…

...moi je rêverais d'un petit receuil de tes dessins, là, sur ma table... alors je le trouve dans quelle maison d'édition?

Et puis je comprends. L'université est encore assez pédante, j'y ai trouvé mon bonheur en troisième année, quand ils n'avaient plus besoin de nous dire qu'ils (les cours ET les professeurs) étaient importants, ceux qui voulaient venir étaient là, les autres non. J'espère que tu trouveras de ces pédagogues qui t'ouvrent les portes et ne font que guider ta curiosité, encore et toujours.

g. a dit…

Quel joli petit dessin ! Quant au gateau aux poires hummm...
g.

~marion~ a dit…

Les profs ne doivent pas encore être passés en mode opératoire, ils se remettent petit à petit de leurs grandes vacances et n'ont pas eu le temps de préparer leurs cours...

Mais nous n'allons pas nous en plaindre puisque ce démarrage en douceur te laisse le temps de concocter de jolis gâteaux avec plein de bonnes choses. J'aime surtout l'idée de faire infuser du thé dans le lait...

Hélène (Cannes) a dit…

Petits plats et jolis dessins ... De quoi attendre, c'est sûr !
Bonne journée
Hélène

froh gy a dit…

Ah, l'histoire de l'art et archéologie, j'ai fait une première année aussi .. mais je me suis arrêtée là, je te souhaite d'aller plus loin que moi !
J'aime bien les gâteaux tout simple, avec des mesures à la cuillère à soupe. Et puis j'ai justement quelques poires qui trainent dans la cuisine ..

Loukoum°°° a dit…

C'est un peu le problème quand tu te retrouve avec des étudiants plus jeunes que toi, les profs éprouve le besoin de faire très scolaire...
En tous cas je vois que tu mets à profit ces heures dans l'amphi... tu nous présente bientôt ta promo en dessins? ;)
Bisous!

lili a dit…

L'université, ses surprises ... "Histoire de l'art" et, je crois, l'une des sciences humaines qui attirent le plus de personnes ... qui ne reviendtont pas au bout de quelques semaines. Ainsi va la vie.

En attendant, je te souhaite d'y croiser malgré tout les splendeurs que tu désires découvrir. Et de nous proposer d'autres jolis gâteaux de la sorte, tout doux, tout bons ..!

valerie a dit…

bel article !
joli dessert !
bon jeudi
val

Clem a dit…

Tu as raison, les débuts d'années scolaire c'est dur, il faut se réconforter... Ca me rappelle mes études de cinéma, la déception quand j'ai compris qu'on ne verrait jamais une caméra! Mais bon, pour toi ce ne sont que les premiers cours de l'année, je suis sûre que ça va changer :-)

eleonora a dit…

C'est toujours mimi tes petits dessins...et ton gâteau est superbe aussi...avec la petite mise en scène de la poire...c'est extra...bravo...

Carole a dit…

J'imagine ... dans quelques semaines ... quand tu acceuilleras ton amoureux couverte de boue et que nous n'aurons plus ces petites douceurs à admirer. Laisses nous donc profiter encore un peu ! ;)

eva a dit…

Un gâteau comme je les aime. Plus jeune, je me faisais une idée très précise des étudiants en Histoire de l'Art ... moi qui étais en droit, ce que je trouvais forcément beaucoup plus banal !

Caroline de Calorinet a dit…

Je viens de voir la version pomme de ta version poire ! Que te gourmandises en automne !

Botacook a dit…

Quel beau gâteau! C'est ton amoureux qui a du être content :)
Tu dessines très bien dis moi!! Tu n'es peut-être pas tout à fait dans la bonne voie... ;)

Cicerolle a dit…

Je crois que beaucoup d'étudiants ont été déçus comme toi de leurs débuts à l'université. Ils rêvent d'entrer depuis longtemps dans le vif du sujet, une impatience bien naturelle, et les à côtés les ennuient. Cette période d'initiation s'achèvera vite, tu verras. Ah, ce gâteau aux poires ! J'en ferais bien mon goûter du dimanche !

7tourvercors a dit…

Ne t'inquiètes pas. Essaie de déconnecter le contenu du contenant, les enseignements des enseignants et des étudiants. Tu te retrouves sur ces bancs pour le savoir et non pour eux. Et puis, les cours vont vraiment commencer et là cela ira un peu mieux... Et plus les années passeront, plus le public aura véritablement choisi d'être là.

Hate de te lire et surtout de découvrir la galerie de portait.

Je t'embrasse,

Cathétoiles a dit…

Une belle interprétation du gâteau lumière de Cléa. J'aime beaucoup la version originale, je testerai celle-ci bientôt.

Flo a dit…

Il faut vite que je mette la main sur de jolies poires de saison :) Biz ! :)

Julia a dit…

Cette petite dame est à croquer... tout comme le gâteau !

Nanoud a dit…

Ton gateau sent bon l'automne , pour les cours un peu de patience ;il faut qu'ils se mettent en route , tant mieux pour nous car nous aurons de nouveaux dessins inédits , chouette.

Taliashka a dit…

Pour être honnête avec toi, tu n'as vraiment pas de chance. En effet, cette année est mis en place la nouvelle plaquette de licence Histoire de l'Art - Archéologie '^^
J'ai obtenue la mienne l'année dernière et suis actuellement entrée en Master d'Egyptologie sur Montpellier (où es tu toi? ^^)et je suis contente d'avoir eu mon diplôme parce que le nouveau visage du cursus est tout simplement Nimport'nawak -_-

En tout cas si jamais tu as besoin de conseils et si tu te poses des questions, quelqu'elles soient^^, ne te gênes pas !! Bon je ne suis pas prof et je ne prétends pas tout savoir ^^ mais je serais ravie de pouvoir te renseigner :)

Et puis ce p'tit gâteau !! Miam ;) pour moi ce sera des poires comices (les meilleures d'après mes papilles lol elles sont casse-pieds les coquines :p) aussi j'attends encore un poil qu'elles parviennent sur les étals de mon maraîcher chéri ;)

Bon début de semaine à toi et courage ;)

Tiuscha a dit…

J'aime ces gros morceaux de poires ! Ce gâteau rend vraiment hommage à ce fruit de saison...

sam's cook a dit…

ça tombe bien j'ai quelques poires qui attendent leur tour!

Bridget a dit…

J'aime beaucoup ce dessin et le gateau....miam!!(zut pas de sirop d"agave à babord!)
Pour l'histoire de l'art...courage, je me demande si c'est une tendance française d'essayer d'abord de dégoûter les gens?

Yann a dit…

Hummmm ca me met l'eau à la bouche...
Bonne journée.

Yann
http://saveursetcouleurs.over-blog.com