samedi 15 novembre 2008

les mirages, des muffins, pour se consoler...


Les amphithéatres de la fac, sont, paraît-il, tout petits. Les tables très étroites, et des bancs très peu confortables, surtout quand on voit le temps que l'on passe dessus.
Les cours s'évadent par les quelques fenêtres jamais ouvertes, ceux qui écoutent d'une oreille ont surtout l'autre greffée à un écouteur.
Les tables sont de vraies gravures; on y découvre des histoires d'amour anciennes (et dramatiques?), cécile et jérémy.
Certains s'endorment sur les longues plages artistiques, dans une pose qui aurait inspiré plus d'un peintre florentin, à l'époque.
Les téléphones portables habitent les trousses. Ils sont roses ou argentés, mais toujours indispensables.
On voit de petits écrans se déplier, des rires derrière (sûrement pour la mort de ce pauvre Cézanne, si jeune...)
On devine l'impatience. L'ennui, aussi.
Le bord des feuilles reste un défouloir privilégié. Souvent noircit, même si la page reste blanche.
Parfois, il y a quelques bruits de papiers froissés, ceux qui emballent quelques oursons colorés, ou autre prodige de l'activité industrielle.

Et moi, discrètement, dans une petite boîte, j'ai emmené des muffins maison... Un petit plaisir d'automne, parce que j'ai bien besoin de ça, parfois...


MUFFINS POMME GINGEMBRE
pour 8 muffins et autant de journées de réconfort


1 oeuf
1 belle c. à soupe de sucre roux
1c. à soupe d'huile d'olive
2 verres de lait de soja
260g de farine de blé complète
1c. à café de bicarbonate
1 pomme
1 yaourt
1c. à café de gingembre frais rapé

Préchauffer le four à 180°.
Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs, la farine, le sucre et le bicarbonate.
De l'autre côté, mettre le lait, le yaourt et l'oeuf, bien mélanger. Ajouter l'huile, puis la pomme coupée en petits dés et le gingembre. Incorporer, enfin la farine. Ne pas trop mélanger.
Remplir des moules à muffins, enfourner 20-25min environ (vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche).
Démouler, attendre un peu et goûter tiède (pour voir si le réconfort, demain, sera efficace ou pas)
Emballer soigneusement dans un papier aluminium, glisser dans une boîte et déguster quand vous en avez besoin...

25 commentaires:

Vanessa a dit…

Hum.... muffins avec un soupçon de gingembre frais... et une très belle pensée pour toi et des souvenirs d'amphi, cela fait loin maintenant, un peu plus de 10 ans mais j'aimais faire partie de cette communauté...

Yum a dit…

Miam, pomme & gingembre :) ça ne peut que redonner du courage pour les journées difficiles!

lili végétatout a dit…

Pomme & gingembre, pour se donner un peu de courage ... C'est idiot, la fac je l'ai quittée il y a si peu de temps (j'y retourne même pour mes cours de Coréen mais l'ambiance y est tellement différente que c'est un plaisir !) et pourtant, tes mots font naitre en moi une sorte de "nostalgie". Oh ce n'était pas tous les jours drôles, et j'ai maintes fois failli sombrer dans l'ennui mais d'un autre côté, c'était une sorte de cocon, le "cocon étudiant", c'est facile, il fallait se laisser porter. Dehors, il y a tant de choses à découvrir ! Mais il fait un peu plus froid ...

Lisanka a dit…

Moi ça me remonte grave le moral de voir ces muffins, en plus j'ai tout ce qu'il me faut en boutique pour tester! Chez nous, les amphis sont bondés, on se sent moins seule dans sa souffrance lol mais la promiscuité est parfois pesante ;-)
Courage!
Buziaki
Lisanka

Anne-Sé a dit…

Tu as également réveillé en moi une certaine nostalgie de la fac... surtout de cette feuille blanche gribouillée dans toutes les marges de ptits mots (pire que des collégiens !) et de dessins... J'aurais aimé avoir de tes muffins pour me remonter le moral pendant certains cours !

Camille a dit…

Fidèle lectrice de ton blog que j'ai beaucoup de plaisir à parcourir, j'ose enfin laisser un mot ! Mes muffins sont en ce moment dans le four. J'ai quelque peu adapté la recette : yaourt au soja à la vanille + cannelle à la place du gingembre. L'odeur qui se répand dans l'appartement est délicieuse, j'ai hâte de croquer dedans !

marion a dit…

oui, il faut au moins ça pour ça
banane gingembre aussi, essaie, ça fait sourire aussi, au moins à l'intérieur

les chéchés a dit…

--> camille : ça fait plaisir de découvrir des lecteurs assidus... on est touché!
vanille et cannelle, ça me plait aussi (tout comme banane gingembre, l'amoureux est déjà en train de me dire qu'il faut essayer, maintenant)

Caroline de Calorinet a dit…

Une recette toute simple qui a l’air pourtant terriblement bonne ! Encore une fois merci pour toutes ces bonnes idées !

betterave.urbaine a dit…

ah, il me reste une banane, je vais peut-être adapter la version de marion, sollicitée aussi par l'amoureux !
les muffins, c'est assez de saison, moelleux, épais, fruités et épicés, parfaits pour les quatre heures.

Camille a dit…

Qu'est-ce qu'il est beau ce chat, tout bleu. Les muffins sont très chouette, bien sûr, c'est presque un pléonasme de dire ça ici.
Ces petites boîtes, j'ai des amies qui les guettent dans mon sac, et, parfois, je partage avec elles à la pause quelques douceurs, un reste d'une fournée de muffins, quelques pancakes, un bout de gâteau. A la place de leurs barres de céréales toutes faites et de leurs biscuits ultra saturés en arômes et autres cochonneries. Les convertir au fait maison (autre que chez moi) est (sic) mission impossible...

mayacook a dit…

Ils doivent être extra....de quoi se donner une bonne dose de courage!!

laeti_miam a dit…

bonne idée de relever ces muffins d'automne avec de la farine complète!

Cicerolle a dit…

Moi c'est à l'heure du goûter que j'aimerais manger ces muffins, quand survient le petit creux de l'après-midi. Avec de la pomme, je suis toujours partante.
Bon courage pour tes cours.

Alice a dit…

Je replonge dans les réminiscences des années fac .. seule ombre au tableau .. je n'avais pas de petits muffins pour le réconfort !

Nanoud a dit…

des petits muffins bien appétissants , je n'utilise pas le lait de soja mais je devrais essayer.

Marie a dit…

Les muffins c'est super pour les déjeuners - diners - pique nique improvisés et j'adore les sortir de leur papier d'alu pour les déguster et je les trouve tellement meilleur avec du lait de soja ....
bon courage pour la fac

Sophie a dit…

Je ne sais pas ce que je préfère : la petite bouille absolument adorable de ce petit chat ou bien les muffins gourmands à emporter partout.

Emi a dit…

Nostalgie quant tu nous tiens...Tes mots ont également fait renaître en moi, une certaine nostalgie, les petits mots gribouillés, les discutions pendant les pauses, nos regards endormis vers ce prof qui parle avec un discours si incompréhensible pour nos oreilles. C'est difficile parfois, la vie d'étudiants est rude mais c 'est vrai qu'on se laisse porté et c 'est assez plaisant au final. Jolie recette que je ne manque pas de noter dans mon carnet ;-)

Flo a dit…

Pommes gingembre ça me plaît bien, à sortir de mon tiroir du bureau de mon côté :)

g. a dit…

Le petit chat est rigolo et les muffins me font envie et je deteste la pluie sans mon parapluie et je voudrais que l'ete dure toujours et...
g.

Camille a dit…

Les chéchés, j'ai refait une fournée de muffins, cette fois-ci en mettant de grosses pépites de chocolat, c'est un délice. Impossible de m'arreter, j'en suis déjà à mon 5ème muffins ce soir. J'me dis que ça peut pas faire de mal, y a peu de sucre et d'huile !

les chéchés a dit…

--> camille : il faudrait qu'on les partage une fois, ça limiterait les catastrophes par 2... ^_^
et puis, ça serait chouette, non?

agastache29 a dit…

Je n'ai jamais emmené de "goûter" dans un amphi mais tu me ferais presque regretter.....

alice merveilles a dit…

Salut les chéché... j'aime bien tout ces petits dessins ça me donne envie de m'y remettre au dessin justement... Trop longtemps oublié ce plaisir, de même pas le temps de cuisiner en ce moment... Zut !
bravo pour ce joli blog