mercredi 12 novembre 2008

aujourd'hui, le soleil et la suprise à finir à la petite cuillère


Ce matin, je me suis fait surprendre par le soleil. Alors que les réveils se font maintenant dans la pénombre (trop) matinale, la brume est restée devant ma fenêtre jusqu'au moment de sortir. Alors, éblouie par la lumière de ces journées presque hivernales où le ciel gris bleuté reste glacé, le soleil découpe franchement les lignes des immeubles dans son immensité. Marcher, en pensant à celui qui est parti dans les nuages cotonneux, en regardant en l'air, faire ses provisions de chaleur (comme dans ce si joli livre de mon enfance, où frédéric prépare pour l'hiver des mots et des couleurs pour faire passer le froid plus vite...), et profiter encore de mon manteau bleu tout fin qui fait de moi une si chic demoiselle...
J'ai passé la matinée à chercher les rayons dorés à travers les épais rideaux des salles universitaires. J'avoue, j'étais certainement plus assidue à cette quête qu'à la rigoureuse prise de notes.

En rentrant, j'aurais ralenti le pas si je n'avais pas la faim qui me tiraillait, et l'idée du cheesecake au potiron qu'il fallait manger à midi. Et de goûter, enfin la confiture aux azukis, juste comme ça, à la petite cuillère... Il ne fallait pas commencer... J'ai oublié le thé que Chéché m'avait préparé pour manger telle quel, cette pâte étonnante qui rappelle à s'y méprendre la délicieuse crème de marrons...


CONFITURE D'AZUKIS
pour 1 pot

1/2 verre d'azukis
1/2 verre d'eau
1/4 verre de fructose

La veille, faire tremper les azukis dans le demi verre d'eau.
Le lendemain, porter à ébulition, puis égouter.
Remettre dans une casserole avec 2,5 verre d'eau froide, laisser mijoter. Au bout d'1/4 d'heure, ajouter le fructose puis laisser cuire 1h minimum (ajouter de l'eau s'il faut).
Quand les haricots sont cuits (ils doivent être moelleux), les mixer en purée et mettre en pot. Attendre que la confiture ait refroidi, avant d'y plonger sa petite cuillère... Et de s'arrêter, si on peut...
une recette inspirée de dame cléa... merci, pour cette sublime découverte... maintenant, on va pouvoir goûter tout ça...

20 commentaires:

Clem a dit…

J'ai tenté une fois de faire cette confiture, pour fourrer des boulettes de riz comme au japon... Mal m'en a pris : les haricots ont tellement attaché que j'y ai laissé une casserole... Pourtant ma recette resemblait beaucoup à la tienne... Il faudrait que je ré essaye avec ta version, en plus il me reste plein d'azukis que du coup je n'ai plus osé toucher ;-)

Agathe a dit…

Je n'ai essayé que version salée les azukis, sans grand résultat, mais je pense que pour mettre fin à mon sachet je vais finir par me motiver à faire cette confiture, elle me tente mais est aussi déroutante.

La Curieuse a dit…

J'adore déguster la crème d'azukis avec un pain au lait ou une petite brioche encore tiède, c'est un délice!
Par manque de temps, je n'ai rien publié depuis plus d'un mois...Sinon je vais bien,triste et très déçue par l'attitude de certaines personnes de mon entourage, avec le temps je m'en remettrai... A très bientôt!

rose a dit…

Hum j'adore le thé épicé... et tu me donnes envie de réessayer cette confiture (résultat moyennenement concluant chez moi, mais je vais essayer les temps de cuisson que tu donnes pour les azukis).

rose a dit…

... moyennement bien sûr ^^

lili végétatout a dit…

J'aime beaucoup les azukis, dans les desserts japonais .. Et moi aussi il m'en reste plein ! L'expérience de Clem me refroidit un peu quand même ^^" Mais qui ne tente rien n'a rien ! =)

Anne-Sé a dit…

Je suis curieuse... J'ai un mauvais souvenir de la garniture aux haricots rouges dans les beignets chinois mais il ne faut pas rester sur une mauvaise impression...

Alice a dit…

eh bien moi déjà je découvre les azukis .. Je suis toujours ravie de telle découverte !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Oh ! J'en veux ! Rien ne vaut la purée d'azuki maison...

Flo a dit…

Complètement inconnu pour moi, il faudrait que j'essaye ça devrait bien me plaire :)

Vanessa a dit…

Hum j'adore le azuki sucré... des pans de lumière, aujourd'hui ils sont là.

7tourvercors a dit…

Je ne peux que te rejoindre sur l'idée du cheese cake au potimarron (raconte raconte !!!) et sur cette délicieuse confiture d'azukis. C'est La Mangue qui me l'a fait découvrir avec toutes ses recettes ... ET je n'avais pu m'empêcher d'en garnir des macarons ! Profite bien de ces petits rayons :)

valka a dit…

Je n'avais jamais entendu parler des azukis, c'est dire si je suis une primitive :-)

ce matin, froideur glacée sur l'alsace, un pare-brise à dégivrer pour la première fois de l'année...

bonne journée

Lilie a dit…

Je ne connais pas encore les azukis version sucrée. Pourtant, ta confiture me fait drôlement envie, je garde précieusement la recette !

Camille a dit…

Oh, mais je la reconnais cette recette! Un post it chez Cléa, une page lue et relue, et la bonne surprise de la voir chez vous. Vousnous raconterez, hein, vos recettes à la confiture d'azukis? (s'il en reste)

~marion~ a dit…

Tiens c'est original cette confiture de haricots! J'ai été intriguée par leur jolie petite figure et leur excroissance blanche samedi dernier alors que je fouinais dans le rayons des graines au magasin bio... mais ne sachant quoi en faire je les aies laissés! La prochaine fois qu'ils croiserons ma route je penserai à toi :-)

Marielle a dit…

C'est vrai que la météo donne envie de cocooner à la maison en se faisant des douceurs. Je ne connais pas les azukis, encore un nouvel ingrédients à découvrir grâce à la blogosphère ;o)
bisous à vous deux

Clémence a dit…

très originale cette petite confiture...

sooishi a dit…

une bien jolie recette!
Délicieux aussi au centre d'un cake..mmmm...

Gwen a dit…

J'aime bien cette idée de "l'obligation du cheese-cake" !!! Elle doit être douce, en effet, la vie, quand il s'agit de rentrer chez soi, qu'on a faim et qu'il y a du cheese-cake qu'il "faut" manger !!!