vendredi 23 janvier 2009

si je devais me souvenir, des biscuits en coeur...


S'il y avait eu une bonne raison, elle aurait osé, peu être. Enfin, elle n'en est même pas sûre. C'est difficile de ne pas le retenir. Et puis il fait froid, le moral un peu en berne, le regard plus souvent triste qu'avant.

Avant quoi? elle se demande, mais ne prend pas la peine de se répondre.

En silence, elle a enfilé son manteau, pour sentir immédiatement une douce impression de chaleur, enroulée dans l'épaisse laine bouillie. Elle hésite, glisse ses pieds dans ces chaussures, avant de changer pour les bottes. Ce sera plus chaud.

Avant de sortir elle se regarde furtivement dans la glace, se sourrit, ferme les yeux pour respirer bien fort ; s'en va. Il faut bien, pense t-elle, je n'ai pas tellement le choix.

Sur le quai de la gare, elle retrouve sa silhouette élancée, son air absent. Il attend immobile, il ne guette même pas l'heure -pourtant, c'est l'heure- sa valise posée à côté de lui.

Elle s'approche, doucement, l'embrasse dans le cou. Elle ne sait pas quoi dire, alors elle se tait. Plonge son visage dans son caban de breton, celui qui ferme avec les gros boutons qu'elle a déjà recousu plusieurs fois. L'embrasse fort.

Et puis. Et puis tout ça se termine. Une légère brise se lève quand elle s'apperçoit que le ciel est gris pâle et lumineux. Il va revenir, seulement -c'est juste ça qu'il faut se dire. Et elle ne pleurera pas. Elle a froid partout où il ne la serre plus.

L'appartement est vide de son odeur, c'est comme si tout était parti, avec sa valise et son caban.

Elle s'allonge sur le canapé, avant de ramener ses jambes vers elle, les enlace. Il n'y a sur la table que les biscuits qu'il avait préparé la veille. Ceux au matcha, à peine verts, qu'elle trempe dans son thé le matin quand ils déjeunent ensemble le weekend...



BISCUITS MATCHA & SESAME NOIR


50g de poudre d'amande
120g de farine de blé complet
2c. à soupe de sucre complet
1 jaune d'oeuf
1c. à café de thé matcha
2c. à soupe d'huile d'olive
1c. à soupe de sésame noir
3c. à soupe de lait

Préchauffer le four à th. 6.
Mélanger la farine, la poudre d'amande et le sésame noir, ajouter le sucre puis l'huile d'olive. Bien mélanger, mettre le jaune d'oeuf puis le lait, petit à petit pour former une belle boule de pâte.
Etaler assez finement et découper à l'emporte pièce, des coeurs ou des cadeaux.
Enfourner 15 à 20 min, il faut surveiller la cuisson : les biscuits doivent être légèrement dorés pour être bien sablés.

Attendre qu'ils aient refroidis avant de goûter, avec un thé chaud, un album photo, un chat sur les genoux, des rêves éveillés...

24 commentaires:

g. a dit…

Quel beau souvenir tu partages...
Hummm, je voudrais savourer ces petits biscuits comme je savoure ce billet...
bises,
g.

Natalia a dit…

Matcha et sésame noir, c'est une alliance parfaite. Et la forme de ces biscuits ne peut que combler (partiellement certes) le vide, non ?

clairel a dit…

ton texte est tout simplement beau, mais triste, j'avais pas besoin de ça ! :-P

Yum a dit…

Très joli texte... ainsi que ces biscuits :)

barbinou a dit…

Tu vas me faire pleurer aujourd'hui, qu'il doit être agréable de savoir exprimer si bien ces émotions avec tant de douceur.

guili_guili a dit…

Billet très joli et émouvant, il me touche particulièrement car mon amoureuxet parti pour une - longue - semaine... Très jolie attention ce spetis coeurs au matcha et sésame!

Miss Diane a dit…

Romantique à souhaits ce petit billet! Et que dire des petits biscuits qui viennent avec..? Une petite merveille, quoi!

Lilie a dit…

Ce billet me rappelle plein de choses - pas de très bons souvenirs d'ailleurs ! Quelques biscuits pour supporter l'absence avant de se retrouver...

bergeou a dit…

Un billet mélancolique mais des biscuits qui doivent bien remonter le moral ...

Cicerolle a dit…

De beaux coeurs biscuités, en écho au coeur humain. Ah que je déteste les quais de gare, moi aussi j'y ai trop souvent quitté des êtres chers. Heureusement qu'il reste la gourmandise, un petit réconfort momentané.

Eol a dit…

Ce que j'aime dans vos recettes mes Chéhés c'est que je ne connais pas la moitié des ingrédients et que ça m'a l'air trop bon! Je suis décidemment trop gourmande!

Botacook a dit…

C'est tristounet tout ça! Espérons qu'un rayon de soleil viendra te remonter le moral aujourd'hui... Ces biscuits me plaisent.

Flo a dit…

Je connais bien ces impressions, pour avoir à les vivre maintes et maintes fois ... sauf que le mien ne me laisse pas de bons biscuits !

Camille a dit…

Des choses câlines qui rendent l'absence supportable. Je t'espère un chat joueur, du thé et un peu de soleil, et l'important, c'est tout de même que l'amoureux revienne, non?
En attendant, le chat et moi t'envoyons une pléiade de papillons et une bulle d'humeur pétillante.

elfedesforets a dit…

Un bien joli texte pour des gateaux forts appétissants...

palaisdeslys a dit…

La c'est sûr j'aurais de quoi m'en souvenir moi aussi...toute une vie!

Radzimire a dit…

Il ne part pas , mais rien que cette idée me serre le cœur.

Je voulais laisser un commentaire à la sardine rouge, mais nom/url ne marche pas

Clem a dit…

Elle est bien triste ton histoire, j'espere qu'il va vite revenir... Heureusement qu'il y les biscuits en attendant. J'aime bien le matcha, et je viens de découvrir le sésame noir dont je suis totalement accro!

lili végétatout a dit…

Et oui, les quais de gare, là on se sourit, là où l'on pleure. Combien de fois je l'ai regardé s'éloigner, retourner dans sa Bretagne, ma laisser là, seule, jusqu'à la prochaine fois ...
J'espère que tes doux petits gâteaux t'ont réchauffé le coeur !

Annellenor a dit…

Il vient de revenir, mais il me faut quand même ces biscuits !

Anonyme a dit…

Une bonne idée pour la St Valentin !
Anne

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup le style de ton blog !!!! Superbe

Anonyme a dit…

Oups j'ai oublié de signer ...

Sophie a dit…

zut !