dimanche 15 mars 2009

respirer les fleurs et des cookies vert...


Quand on a vu le soleil découvrir entièrement le ciel en fin de matinée, l'amoureux a glissé que le jardin botanique devait être rempli de fleurs et de bourgeons.
Après un joli repas de midi (gratin de fenouil et saumon fumé puis une tarte au pommes et aux amandes) j'ai enroulé un foulard tout doux autour de mon cou et nous sommes sorti.
Il faisait déjà chaud sur les trottoirs plein de lumière, les arbres ondulaient sous le vent léger, les rues emplies d'un silence apaisant. L'entrée dans le jardin est tout près de la gare (c'est parfois dommage parce que les bruits des trains troublent un peu le calme des allées je trouve) une descente en graviers blancs, la grille, le mur en grosses pierres bosselées, l'arbre immense, majestueux.
L'interieur du jardin est bien organisé. Les rangées, toutes de tailles égales, viennent d'être débroussaillées. Comme la plupart des plantes ne sont pas encore là, on se contente de raconter les noms, de prononcer ces prénoms étranges. La véronique en épi, le rosier à feuilles de boucage, la garance voyageuse.


On a regardé pousser les choux de bruxelles, senti le romarin sur nos doigts, espéré découvrir le sarrasin, le sorgho et l'épeautre avant qu'ils n'arrivent dans nos placards.

On a imaginé longuement la fin de l'hiver en entendant les enfants rire derrière les chênes, l'herbe devenir grasse et dodue, l'ambiance paisible.
Dans un papier alu, bien emballés pour le goûter, l'amoureux avait pris quelques cookies dépaysants préparés le matin devant la brume dijonnaise...

COOKIES AU THE MATCHA


1c. à soupe d’huile d’olive

3c. à soupe de lait de soja

2c. à soupe de sucre roux au citron (grâce à elle)

2 jaunes d’oeuf

1 cuillerée à café de matcha en poudre

150g de farine

1/2c. à café de levure


Fouetter vivement l’huile, le lait, les jaunes, le sucre et le thé matcha. Ajouter la farine petit à petit et former une boule de pâte. Couvrir et laisser au frigo pendant une demi heure.

Préchauffer le four à 150°. Etaler la pâte d'un cm environ et découper en tranches (on peut ajouter des pépites de chocolat). Déposer les cookies sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner 20 mn à 150°, puis laisser refroidir sur une grille, avant de les emballer dans un papier alu... A grignoter autour de fleurs ou de bourgeons...

24 commentaires:

cocotte a dit…

Hehe y a pas que moi qui ai le plaisir d'une jolie vie en vert...

Julie a dit…

Quand je pense qu'ici, on sera encore sous la neige jusqu'au mois de mai... Quand je pense que moi, je n'ai encore jamais goûté le thé matcha... Vous me faites rêver, je crois que je vais aller m'acheter du thé matcha pour aider à attendre le retour de la versure...

Natalia a dit…

Oui, vive le printemps... hélas je suis assez indifférente aux cookies, encore que je pourrais revoir ma position, s'il y a du matcha dedans ;-))

7tourvercors a dit…

Délicieuse balade dominicale. Cela sent délicatement bon.

Flo a dit…

J'aimerais bien sentir l'arôme du thé matcha après une belle ballade comme celle-ci :)

Anne-Sé a dit…

C'est une recette idéale pour fêter l'arrivée du printemps et pour se faire plaisir après une jolie balade dominicale...

Clem a dit…

Ca devait être chouette cette petite ballade... Il y a des choux de Bruxelles et de l'épeautre dans votre jardin botanique? Et vous les mangez ensuite? Ca fait rêver la petite parisienne que je suis... D'ailleurs, ces jolis cookies aussi me font rêver, ça doit être le printemps...

Botacook a dit…

Une très belle recette pour finir une journée parfaite :)

Miette a dit…

Même les cookies retirent leurs habits d'hiver de couleurs sombres ! A n'en pas douter, c'est le printemps qui s'annonce !

Bises,

Miette

les chéchés a dit…

-> clem : oui oui, il y a tout ça dans notre jardin botanique, avec des bettraves, des courges, des panais... malheureusement, ce jardin sert (je crois) aux étudiants en pharmacie, puisqu'il y a aussi beaucoup de plantes médicinales. on ne peut rien y cueillir... (mais ça fait aussi rêver les dijonnais sans jardins tu sais^^)

vegetarianzoe a dit…

Toujours de si jolis mots pour introduire une recette. Le matcha est un produit que je n'arrive pas encore à apprivoiser. Peut-être que tes cookie y parviendront?

Marielle a dit…

Nous l'avons tellement attendu cette fin d'hiver, que nous savourons tous les signes annonciateurs du printemps. Je me surprends à écouter, avec grand bonheur, les chants des petits oiseaux le matin en ouvrant les volets. j'adore tes cookies verts !!

camomille a dit…

Une recette au matcha?...hummmm je suis très tentée!

Lili Végétatout a dit…

J'aime quand le vert, qui se découvre un peu dehors (quel beau soleil cette semaine ! un plaisir ...), vient se promener dans les assiettes, ou au bout de nos doigts. Et quand il s'agit de cookies, je n'ai plus d'arme pour résister ..!

marie a dit…

je les grignoterais bien après une douce ballade ..

Yum a dit…

Quelle douce promenade, et ces cookies ont l'air bons comme tout! :)

cannelle68540 a dit…

cette belle couleur verte donne envie de les dévorer! j'aime beaucoup l'idée!

Cuisine Framboise a dit…

Dans ma cuisine, une autre manière de faire tes cookies et de voir le monde...

les 2 gourmands a dit…

hhuummm ils ont l'air super bons et s'accordent parfaitement aveec la saison

Suiksuik a dit…

parfait pour mes papilles !!! je note et je garde précieusement !!!!

Mirabelle a dit…

j'adore les noms de fleurs, si surprenants parfois... moi aussi c'était cookies ce week end...

mayacook a dit…

Oh que j'aime votre jardin...tout comme ces petits cookies que je mets de côté!

Miss Diane a dit…

Après une visite au jardin botanique, ces biscuits au matcha devaient être parfaits.

J'ai aussi une recette de sablés au matcha sur mon blogue. J'en ai apporté récemment lors d'une réunion d'amis et ils ont fait fureur!

palaisdeslys a dit…

Voilà des cookies légers et fondants en bouche à la forme originale..qui me donnent bien envie de refaire un gouter avant de me remettre à table!