mercredi 9 avril 2008

j'ai perdu ma tête...


petit plaisir de la matinée: des petits pains aux pépites de chocolat. c'est vrai, des pépites, on en a plein dans le frigo et je me rends compte qu'après les avoir tant rêvées et attendues, je ne les utilise pas tant que ça... pourtant, on en a mangé des muffins tout bombés, des cookies encore chauds, des petites crèmes aux pépites à peine fondues... j'aime le chocolat, et chéché n'est jamais le dernier à me suivre...

dans ma petite cuisine, ce matin, on sent une légère odeur de pain qui cuit...

je sors la plaque du four. j'inspire. je croque. c'est bon. je crois bien que ma tête est revenue.


PETITS PAINS AUX PEPITES DE CHOCOLAT
pour une dizaine de gourmandises

100g de farine (complète et 5 céréales mélangées)
30g de farine de chataîgne
1c. à café d'huile
1/2 sachet de levure
du lait de soja sucré
des pépites de chocolat à discrétion

Préchauffer le four th.7
Mélanger les farines, la levure, les pépites et l'huile, puis ajouter le lait de soja au fur et à mesure, jusqu'à obtenir une belle boule de pâte. Etaler au rouleau et découper à l'emporte pièce. Mettre sur une plaque et enfourner 15 min.
Manger avec une bonne compote de pommes maison ou juste avec un bol de thé...



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ma petite emptreinte marque mon passage.
Attendue, souvent guettée elle s'habille aujourd'hui comme une surprise.

Cette boîte à sardines a de jolis secrets et sans crainte j'embarque pour un voyage singulier aux confins de mystérieuses pépites toutes chocolatées et aux détours de trésors savoureux à apprivoiser en famille.

mais je sens que je perds la tête... je risque d'être démasquée!
augustine de bémar

Anonyme a dit…

coucou les chéchés,
grâce à vous je vais être bien occupée dans ma cuisine ce week end, entre les cookies et la crème d'amande, mon coeur balance... que neni ! je ferai les deux !
bisous
kris

lili a dit…

Miam, miam, miam ... et miam ! (Oui, j'ai un vocabulaire très limité aujourd'hui ^^)

lena sous le figuier a dit…

Le bel univers! Un beau qui est tendre de nature, plein d'amour et d'empathie, de gourmandises même pas interdites... Une jolie promenade!

Bonne journée, voisins...si je vais à la ville, j'aurai forcément un regard pour les croqueuses de vie des terrasses des cafés...Quand je m'autorise une pause à une terrasse, c'est pour le thé du Comptoir des Colonies. Peut-être pas l'adresse la plus sympathique de Dijon, mais ma psychorigidité ne s'applique qu'au thé...;-)))

Florence a dit…

Quelle belle présentation, je suis sous le charme.