mercredi 2 avril 2008

parce que tout travail mérite salaire...

faire des livres pour les enfants, c'est très chouette: on dessine toute la journée, on se raconte tout un tas d'histoires, on a le droit de passer des heures dans une librairie au rayon albums (enfin ça, tout le monde y a droit hein... ) et on reste à la maison.
parfois je regrette: "aller" au boulot, avoir des collègues (avec qui partager des biscuits tous frais de la veille), discuter de choses et autres à la machine à café...

mais quand même, je préfère... ma cuisine, la radio, un bon thé dans son joli bol, mon petit bazar où personne ne me dit de ranger... et pour ce qui est des biscuits... ben... je les fais pour moi...

donc comme le temps presse (diplôme au mois de juin) je passe à nouveau beaucoup de temps dans la cuisine mais avec mes crayons... et parfois, j'ai comme une petite envie d'allumer le four pour qu'en sorte vite, très vite des bouchées réconfortantes qui m'aideront à tenir jusqu'au soir...


PETITES BOUCHEES
pour ceux qui ont bien travaillé

60g de flocons d'avoine
60g de farine complète
1 c. à soupe de sirop d'agave
du thé (ici vert à la vanille)
des amandes et des noisettes hachées
1 pincée de bicarbonate

Préchauffer le four à 170°.
Mixer les flocons avec la farine. Mettre le mélange dans un saladier avec le bicarbonate et le sirop d'agave.
Ajouter le thé chaud petit à petit jusqu'à former une belle boule. Former des palets avec la pâte obtenue, les placer sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Décorer d'amandes et de noisettes. Enfourner pendant 10 min.

Les laisser un peu refroidir avant de prendre une pause goûter...
une recette inspirée de celle-ci...

5 commentaires:

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Très chouette dessin.
Très chouette photo.
Illustrer des albums pour enfants, c'est un métier que j'aurais adoré faire...

lili a dit…

Parfait ! Moi qui révise beaucoup beaucoup en ce moment (Concours national de Coréen demain !), il me faudrait bien ça pour me réconforter ... En plus, je suis toute enrhumée :/

patoumi a dit…

Je pourrais contempler sans fin undessin comme celui-là.

leschéchés a dit…

merci...

Anonyme a dit…

A déguster des yeux !
...comme le bonheur des petits matins printaniers, colorés, parfumés...

augustine de bémar